Les 10 Martiennes de 2012

31 déc

J-1 avant 2013: le moment idéal pour publier notre top 10 des Martiennes qui ont marqué 2012. Par leur prise de parole, leur œuvre ou leur combat militant, elles ont fait bouger les choses cette année. Et preuve que l’homme est l’avenir du féminisme, notre palmarès compte un Martien!

Lena Dunham, la créative anti-girly

Lena Dunham Girls martienne

Crédits HBO

Créatrice, actrice, et scénariste de la série Girls, Lena Dunham a réussi le tour de force de faire le portrait d’une bande de jeunes femmes avec humour et justesse, sans jamais tomber dans la caricature. A 26 ans, elle incarne parfaitement sa génération. On est loin du glamour de Sex and the city. Les filles enchaînent les galères professionnelles et sentimentales, le sexe est plus cru, plus réaliste, dans une société qui semble avoir perdu ses illusions. A l’instar des scénaristes respectées comme Diablo Cody (auteure de Juno) ou Mindy Kaling  créatrice de The Mindy Project, une autre série américaine où l’héroïne est une jeune femme indépendante et drôle, elle représente la nouvelle force vive de la télévision et du cinéma américain. On attend avec impatience son homologue française…

Malala Yousafzai, la blogueuse résistante

Malala Yousafzai personnalité de l'année time martienne

Crédits Time

Adolescente et déjà pressentie pour le Prix Nobel de la paix: à 15 ans, Malala n’est pas seulement une icône de la lutte des femmes contre l’obscurantisme, elle est  l’héroïne de tout un pays, le Pakistan. Blogueuse depuis l’âge de onze ans, elle a vite constitué une cible pour les extrémistes, en témoignant régulièrement des discriminations envers les femmes. En survivant à une tentative d’assassinat des Talibans en octobre dernier, elle est aussi un exemple de force et de détermination. Par son courage et sa volonté, elle incarne l’espoir de millions de Pakistanaises qui aspirent à l’éducation: en effet Malala a fait de l’accès des filles à l’école son principal combat.

La Barbe, les activistes à poils

la barbe féministes martiennes

Crédits La Barbe

Elles n’ont pas chômé cette année, entre le festival de Cannes et son absence de réalisatrices, la rentrée de Radio France et de nombreux évènements comme l’AG de la fédération française de rugby. La méthode de ces militantes très Génération Y : faire irruption, ornées de fausses barbes, dans des assemblées exclusivement masculines, pour y dénoncer avec humour l’absence de femmes. Un combat de chaque instant ! Ces jeunes activistes symbolisent le renouveau du féminisme, tout comme le font les controversées Ukrainiennes de la Femen, qui méritent elles aussi d’êtres citées dans ce top 10.

Naama Margolese, la bête noire des obscurantistes

naama margolese othodoxes jerusalem martienne

Crédits AP TV

A seulement 8 ans, cette Israélienne est devenue emblématique de la pression que subissent les femmes juives ultra-orthodoxes, particulièrement dans la région de Jérusalem. En racontant à la télévision qu’elle n’osait plus traverser sa banlieue de Beit Shemesh de peur de se faire cracher dessus (sa tenue n’étant pas jugée assez décente), Naama Margolese a suscité un débat national en Israël, où la ségrégation des femmes dans l’espace public s’intensifie au sein de la communauté haredim, les religieux radicaux, qui représentent 10% de la population totale du pays.

Meryl Streep, la star agacée

Meryl Streep martienne hollywood

Crédits Twitter

Invitée le 12 juin à la cérémonie Women in Film 2012, l’actrice hollywoodienne profite de son discours pour dénoncer la trop faible représentation des femmes dans l’industrie du cinéma. Elle déclare « 7 à 10% des producteurs, scénaristes, et chefs opérateurs sont des femmes. Tout cela en dépit du fait que ces cinq dernières années, cinq petits films destinés aux femmes ont rapporté 1.6 milliard de dollars: La Couleur des sentiments, La Dame de fer – croyez-le ou non -, Mes meilleures amies, Mamma Mia ! et Le Diable s’habille en Prada » […] Ces films coûtent une fraction de ce que ces blockbusters ont coûté. Parlons de La Dame de fer: Il a coûté 14 millions de dollars, il en a rapporté 114. Pur profit ! Alors pourquoi ? Pourquoi ? Ne veulent-ils pas de cet argent ? » Même à Hollywood, les stéréotypes ont la vie dure.

Joyce Banda, la présidente pionnière

Joyce Banda crédits: Flickr cc  DFID - UK Department for International Developmen

crédits: Flickr cc DFID – UK Department for International Development

Première femme présidente d’un pays de l’Afrique Australe (deuxième du continent africain après Ellen Johnson Sirleaf au Liberia), Joyce Banda a conquis le pouvoir au Malawi en faisant campagne sur sa principale force: « être une femme africaine », habituée, explique-t-elle, aux lourdes tâches. Personne n’a demandé à cette mère de cinq enfants  – qui a sauvé son pays de la crise économique – qui garderait les enfants…

Nina

capture d'écran

capture d’écran

Son histoire a bouleversé la France. Tout comme celle d’Aurélie, à ses côtés au tribunal. Pendant des mois, les deux jeunes femmes furent victimes de viols collectifs en 1999 à Fontenay-sous-Bois, mais ont décidé de sortir du silence cette année, le temps d’ un procès surréaliste. Devant des accusés insultants, agressifs et arrogants, elles ont tenu bon. Aujourd’hui, leur combat est devenu celui de toutes les femmes victimes de viol, avec le lancement du manifeste des 313. En attendant que le procès soit rejugé en appel, nous tenions à leur manifester notre soutien et notre admiration pour la force dont elles ont fait preuve. Car la honte doit changer de camp.

Thora Arnorsdottir, la candidate enceinte

Thora Arnorsdottir candidate islande martienne

Crédits Twitter

A 37 ans, cette journaliste islandaise aurait pu devenir la première femme présidente de son pays. Elle a en tout cas tenté sa chance et, si elle a finalement été battue lors du scrutin présidentiel le 30 juin, sa campagne restera dans les mémoires car Thora Arnorsdottir était alors enceinte de son troisième enfant, et a accouché un mois avant l’élection. Tout au long des interviews, elle n’a cessé de répéter que son mari quitterait son job pour s’occuper de la famille si elle était élue. Preuve qu’on peut être mère tout en ayant les plus hautes ambitions professionnelles.

Sandra Fluke, l’étudiante démocrate malmenée

Sandra Fluke contraception martienne

Crédits Twitter

Elle voulait défendre le remboursement de la contraception, elle est devenue la cible n°1 des Républicains pendant la campagne présidentielle américaine. Etudiante engagée, Sandra Fluke témoigne au mois de février devant le Congrès du lourd poids financier que constitue la pilule pour les jeunes Américaines, qui peuvent y consacrer 3000 dollars pendant leurs études, soit « un été entier de salaire ». Cette prise de position lui vaudra d’être traitée de «salope » (« slut ») par Rush Limbaugh, un animateur de radio ultra-conservateur, puis d’être soutenue par Barack Obama himself, qui l’invitera d’ailleurs à la convention démocrate de Charlotte en septembre.

Mohamed Diab, le cinéaste féministe

Mohamed Diab Flickr :cc crédits:  Festival de Cine Africano de Córdoba

Flickr :cc crédits: Festival de Cine Africano de Córdoba

En réalisant Les femmes du bus 678, il a mérité sa place dans notre classement, et a surtout levé le voile sur le harcèlement sexuel permanent que subissent chaque jour les Égyptiennes. Son credo:  « Le harcèlement sexuel n’a rien à voir avec l’islam » . Son film raconte le quotidien de femmes agressées sexuellement qui décident de se défendre contre leurs bourreaux. Aujourd’hui, la réalité a dépassé la fiction et les viols collectifs se multiplient sur la place Tahrir, où des hommes et femmes révoltés par ces violences protègent au maximum les victimes. En Inde aussi, le récent viol et assassinat sordide d’une étudiante a révolté le pays. Des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre les viols collectifs, très souvent impunis et malheureusement monnaie courante.

Charlotte Lazimi et Myriam Levain

About these ads

Une Réponse to “Les 10 Martiennes de 2012”

  1. funambuline décembre 31, 2012 at 2:56 #

    Merci pour ce joli article.

    Un détail me chiffonne toutefois, les crédits photos du genre « crédit : twitter » ne veulent rien dire, pas plus que « crédit : google images » par exemple. Il explique ça mieux que moi : http://ludopourquoipas.wordpress.com/2012/11/22/wikipedia-droits-dauteurs-et-boucherie/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 365 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :