Revue de web du 12 mai 2011

12 Mai

Chaque jour, une martienne vous envoie ses liens préférés. Anodins, engagés, révoltants, les articles sont choisis avec soin, essentiellement en français, mais parfois en anglais ou en espagnol…

bridesmaids poster

Bridesmaids crédits: DR

Bridesmaids, la version féminine de Very Bad Trip

Humour potache, sans complexe, très ancré dans la réalité, si ces trois éléments font la recette des comédies à succès américaines, Bridesmaids devrait remporter un franc succès. A une différence près, les héros sont … des héroïnes. Car les bridesmaids, en anglais, ce sont les demoiselles d’honneur. Et à chaque mariage, elles sont toujours une floppée. L’ ambition du réalisateur:  briser les tabous d’une comédie classique, en mettant en scène des femmes. A lire ici.

Quand les réacs se mettent au « féminisme »

Le féminisme est tellement in que tout le monde s’en réclame. Quitte à vider totalement le terme de son sens. Rue 89 et Les Nouvelles News passent en revue ces pseudo-féministes pour qui la femme est avant tout la moitié de l’homme. Pour lire la suite…

Le « viol correctif » pour remettre les lesbiennes dans le droit chemin

En Afrique du Sud, de plus en plus de lesbiennes sont victimes de « viol correctif », censé les punir d’avoir dévié ou de s’être comportées « comme des hommes ». Contaminées par le sida, tabassées, et parfois tuées, elles ne trouvent que très peu de soutiens auprès des autorités, dans un pays encore très misogyne. Un reportage à lire ici.

Advertisements

Une Réponse to “Revue de web du 12 mai 2011”

  1. antisexisme mai 13, 2011 à 10:13 #

    Pétition contre le viol collectif (quelle horreur !!!) ici : http://www.avaaz.org/fr/stop_corrective_rape_8/97.php?cl_tta_sign=8f0ca24ed905d9e6dde934f5586f32eb

    Une chose à remarquer quand même : ces mecs qui violent des lesbiennes sont au moins « honnêtes ». Ils ne prétendent pas avoir des besoins irrépressibles, non, ils mettent bien en avant le côté « punitif » du viol, qui était à mon avis aussi l’explication du viol de Lara Logan en Egypte (cette femme, sûre d’elle, avec un métier à responsabilité, occidentale donc surement libre, a reçu ce qu’elle méritait). Pareil pour les gars qui vont « casser du PD » et… les violent en même temps !

    Ca montre clairement que, dans au moins certains cas, le viol n’est pas lié à des désirs sexuels, mais à une envie de punir, de remettre en place certaines personnes qui sortent du rôle que la société leur a attribué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :