Revue de web du 15 mai 2011

15 Mai

Chaque jour, une martienne vous envoie ses liens préférés. Anodins, engagés, révoltants, les articles sont choisis avec soin, essentiellement en français, mais parfois en anglais ou en espagnol…

Aimee Mullins

Aimee Mullins, crédits: David Shankbone Flikr:cc

« La beauté est un acte de revendication »

Amputée à l’âge de un an, Aimee Mullins, 35 ans a un palmarès qui fait envie. Athlète, écrivain, mais aussi actrice, mannequin et thésarde, elle est depuis 2007 à la tête de la Women’s Sports Foundation, une organisation de promotion du sport féminin aux Etats-Unis. L’Oréal l’a choisie pour devenir son ambassadrice. C’est la première fois que la marque de cosmétiques fait appel à une personnalité handicapée.  l’Express l’a interviewée.

DSK: fragile présomption d’innocence

Tout le monde en parle, l’Affaire DSK fait la une de tous les sites d’informations français et étranger. La polémique démarre à peine. S’il ne faut pas négliger la défense de Dominique Strauss-Kahn, oublier le point de vue la victime présumée serait une erreur. Dans Slate, Johan Hufnagel rappelle que la présomption d’innocence prévaut pour Dominique Strauss-Kahn, mais aussi pour la jeune femme qui l’accuse de tentative de viol, séquestration et d’agression sexuelle. Pour lire la suite

Oeil pour oeil, dent pour dent?

Majid Movahedi a 30 ans. Sur la photo du Guardian, elle est méconnaissable, brûlée à l’acide, son visage est déformé et elle a perdu un oeil. Le criminel est un amoureux éconduit, qui voulait se venger. Quelle peine de prison lui accorder? La justice iranienne a tranché. Elle autorise la jeune femme à rendre la pareille à son tortionnaire. Elle doit lui brûler les yeux en utilisant le même procédé, de l’acide. A lire ici.

Advertisements

5 Réponses to “Revue de web du 15 mai 2011”

  1. Cabat-Houssais mai 15, 2011 à 10:16 #

    L’Express écrit écrivainE pour parler de Aimme Mullins mais pas vous les martiennes ???!!!

    • Les Martiennes mai 15, 2011 à 11:56 #

      Oui, L’Express dit écrivaine, et nous disons ici écrivain, unE écrivain. C’est un vieux débat sémantique. Nous préférons dire une écrivain, une docteur et non une écrivaine et une doctoresse. Faut-il féminiser la langue française? Comment la « féminiser »? C’est un vaste débat qui a et aura sa place sur notre blog!

  2. antisexisme mai 16, 2011 à 10:18 #

    Vive la justice iranienne !! #ironie

    Je crois qu’il y a des règles de français précises pour la féminisation des noms… Il me semble que par exemple, lorsque le nom vient d’un verbe du premier groupe (par exemple professer – professeur ; danser – danseur), il faut terminer le féminin en « euse » (professeuse, danseuse). Pour des verbes du 3èmle groupe en ire, ça sera en « trice » (conduire – conducteur – conductrice – lire – lecteur – lectrice)

    Etc etc. Je connais pas ces règles exactes, mais elles existent !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :