Belle comme une féministe

16 Août
Nicole Kidman

Nicole Kidman Crédits: malena rubinkas1 Flikr: cc

Tout est parti d’un tweet (de @lapin_blanc pour ne pas le nommer) posant la question qui fâche, celle que « TOUT LE MONDE se pose sans oser la demander: Pourquoi les féministes sont-elles si laides? » Pour l’originalité, il faudra repasser: le stéréotype est vieux comme le féminisme. Quand elles ne sont pas dépeintes comme des hystériques qui haïssent les mecs, les féministes sont souvent représentées comme des moches, mal-baisées, qui auraient décidé de faire payer les hommes pour leur physique pas facile. Evidemment, nous savons bien qu’il n’y pas plus de moches chez les féministes qu’ailleurs, c’est statistique. Mais pour ceux qui en douteraient encore (le tweet pertinent de @lapin_blanc a été retweeté 8 fois) Les Martiennes vous prouvent, en images, qu’on peut être belle et féministe. Petit tour d’horizon de l’ancienne et la nouvelle génération…

Simone De Beauvoir

Simone de Beauvoir crédits: frasmotic

Simone de Beauvoir crédits: frasmotic

Elle fut une figure fondatrice du féminisme contemporain, et elle est restée une référence absolue. Avant-gardiste, elle a incarné l’union libre avant l’heure dans sa relation tumultueuse avec Jean-Paul Sartre. Aujourd’hui, Le deuxième sexe reste le livre de chevet de nombreuses féministes.

Jessica Valenti

Jessica Valenti crédits: Feministing

Jessica Valenti crédits: Feministing

Cette journaliste américaine de 32 ans est la fondatrice du site Feministing, qui rassemble une dizaine de jeunes blogueuses à la plume engagée. Son credo : le féminisme n’est pas réservé aux militantes des années 70, les jeunes femmes d’aujourd’hui ont énormément de choses à dire sur le sujet.

Clémentine Autain

Clémentine Autain crédits: Alain Bachellier

Clémentine Autain crédits: Alain Bachellier Flikr: cc

La fondatrice de l’association Mix-Cité est l’une des ambassadrices de la jeune garde féministe en France. Elle s’est beaucoup exprimée au moment de l’affaire DSK, dénonçant un manque d’empathie envers Nafissatou Diallo et, plus globalement, un machisme diffus dans le milieu politique.

Gisèle Halimi

Gisèle Halimi

Gisèle Halimi crédits: DR

Lorsqu’en 1972, elle défend cinq femmes ayant avorté, la jeune avocate déchaîne les passions. Elle ne sait pas encore que ce célèbre procès de Bobigny pèsera lourd dans la marche vers la légalisation de l’IVG, finalement votée trois ans plus tard.

Taslima Nasreen

Talisma Nasreen, crédits: Talisma Nasreen

Talisma Nasreen, crédits: Talisma Nasreen


Née au Bangladesh, elle dénonce depuis son adolescence l’intégrisme religieux et l’oppression dont sont victimes les femmes vivant dans les pays musulmans. Interdite de séjour dans son pays, menacée de mort pour ses prises de position, elle vit désormais cachée entre l’Inde et l’Europe, mais n’a jamais cessé son combat féministe.

Ms Dynamite

Ms Dynamite, crédits: adem80

Ms Dynamite, crédits: adem80 Flikr: cc

A 30 ans, cette Anglaise est une icône féministe du rap anglais.  En 2002, elle sort It takes more, une chanson où elle dénonce le sexisme de certains rappeurs, la pauvreté de leurs textes et de leurs valeurs.

Simone Veil

Simone Veil  crédits: Editions Stock

Simone Veil crédits: Editions Stock

C’est à elle que les Françaises doivent l’accès libre à l’avortement, voté en 1975 par l’Assemblée Nationale, après des mois de débats enflammés. Les insultes et les menaces de mort n’ont jamais découragé celle qui était alors ministre de la Santé, et qui est désormais entrée dans les livres d’Histoire.

Joumana Haddad

Joumana Haddad  crédits: International Journalism Festival

Joumana Haddad crédits: International Journalism Festival

Cette écrivain et journaliste libanaise en a choqué plus d’un quand elle a lancé à Beyrouth une revue érotique, Jasad. Féministe convaincue, elle dénonce dans J’ai tué Shéhérazade les préjugés qui enferment les femmes arabes dans un rôle réducteur et non émancipé et enjoint les Orientales à vivre comme elle et comme une minorité de femmes au Liban : librement.

Jane Fonda

Jane Fonda crédits: OtterFreak

Jane Fonda crédits: OtterFreak Flikr: cc

Avant d’être une star des salles de fitness, elle a été une star hollywoodienne et une fervente militante de nombreuses causes, parmi lesquelles la condition des femmes. A la tête d’une fondation luttant contre les grossesses adolescentes, Jane Fonda est sur tous les fronts, et n’a pas hésité à dire qu’en divorçant de Ted Turner, elle avait divorcé du patriarcat et en était très heureuse.

Nicole Kidman

Nicole Kidman crédits: malena rubinkas1

Nicole Kidman crédits: malena rubinkas1 Flikr: cc


L’actrice australienne est aussi une militante féministe qui n’a pas hésité à refuser le rôle de Catwoman pour ne pas incarner une femme-objet à l’écran. L’interprète de Virginia Woolf dans The Hours est ambassadrice de bonne volonté auprès de l’Unifem (Fonds de développement des Nations Unies pour les femmes), ce qui l’a amenée à s’exprimer devant le Congrès Américain sur les violences faites aux femmes.

Madonna

Madonna crédits: Crazy-Heart

Madonna crédits: Crazy-Heart Flikr: cc


Toutes les féministes ne voient pas Madonna comme l’une des leurs. Plus business woman que militante passionnée, elle a tout de même été la première superstar féminine de la planète, alors que les charts étaient encore monopolisés par les hommes. En faisant de la sexualité sa marque de fabrique, elle a souvent choqué mais elle est devenue un modèle de femme indépendante et libérée.

 

Myriam Levain et Charlotte Lazimi

Advertisements

8 Réponses to “Belle comme une féministe”

  1. Marie-Cécile Puissochet août 16, 2011 à 4:12 #

    Certes, et je dirais même plus: Delphine Seyrig.

  2. olympe août 16, 2011 à 7:55 #

    il y a quelques chose qui me dérange dans ce billet. Les moches peuvent elles quand même être féministes ?

    • Les Martiennes août 17, 2011 à 12:43 #

      Ce post est une réponse à toutes les remarques stupides que nous entendons en permanence sur les féministes. Evidemment, en ce qui nous concerne, nous ne pensons pas que le féminisme ait un quelconque rapport avec le physique des unes ou des autres. C’est justement pour tordre le cou à certains préjugés que nous avons choisi de publier ce post : pour montrer que le monde ne se divise pas entre les féministes « moches » et « frustrées » et les belles filles superficielles et soumises. Bien sûr, à lire avec un peu d’humour, les débats de fond du féminisme ne se situent pas là, heureusement…

    • Moche comme une féministe novembre 21, 2012 à 12:06 #

      Évidemment ! Cela constitue même le gros des troupes !

  3. MonAvis août 19, 2011 à 9:49 #

    Et Elisabeth Badinter? http://www.pol-editeur.com/index.php?spec=auteur&numauteur=9

  4. Astringues août 19, 2011 à 10:52 #

    Jane Fonda en « divorçant du patriarcat » ou Madonna « modèle de femme indépendante et libérée » ne sont pas féministes : il leur manque pour cela le militantisme… voire une dose de conviction que je ne suis pas certain qu’elles possède…
    Pour le reste, une des premières féministes française sous la lumière ayant pour surtout « le castor », la légende vient peut-être de là.

  5. mademoiselledupetitbois septembre 10, 2011 à 10:13 #

    Je suis féministe, j’ai beaucoup bossé sur le sujet… et pourtant je suis une bombe. Même s’il m’arrive de me trouver moche. (Muahahah)

  6. madre octobre 19, 2014 à 7:27 #

    Oui;; c’est pas la meilleure photo de Simone de Beauvoir, ce qui me dérange avec Jane Fonda c’est qu’elle figure dans le tableau de chasse de Vadim ce ***..

    La grande féministe pragmatique c’est Madonna, visionnaire, elle attaque sur le propre terrain de l’ennemi, s’approprie le crucifix , elle l’italienne et en fait un objet glamour, extrait le sensuel de cette religion oppressive des femmes.. Prends le pouvoir sur un marché où la prend pour une bimbo, et jongle parfaitement les deux masques.. Un signe qui ne trompe pas ? la plupart des hommes ne l’aiment pas, elle n’est pas un objet sexuel, elle est tres vite un sujet sexuel.. Là où j’aurais un souci c’est qu’elle ne fait pas de pédagogie vis à vis des gamines qui à chaque époque ont pris au premier degré son message et aurait du pousser les femmes à la réussite.

    Pour comprendre Madonna, son dernier film est tres parlant sur elle meme meme si elle raconte un couple mytique. Gisele Halimi est aussi fabuleuse par ses origines, elle suit ses convictions contre le patriarcat et contre toute forme d’oppression, une grande grande femme qui aurait du avoir dauphine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :