Inquisitio réhabilite les sorcières

25 Juil
inquisitio annelise hesme madeleine sorcière

Inquisitio – Madeleine (Crédits France 2)

Et si les sorcières médiévales n’étaient que des femmes en avance sur leur époque ? Indépendantes, éduquées… et persécutées. C’est en tout cas le parti pris d’Inquisitio, la saga de l’été de France 2, qui, en faisant d’une « sorcière » l’un de ses personnages principaux, propose une vision plutôt militante de la condition des femmes au Moyen-Age. Madeleine, l’une des protagonistes, est  recherchée par les autorités catholiques de l’Inquisition car ses dons de guérisseuse ne font pas bon ménage avec le concept de volonté divine.

Au fil des épisodes, on suit donc les aventures de cette femme hors norme, qui vit seule dans la forêt, et qui possède un immense savoir médicinal. Loin de l’hystérie traditionnellement associée à la figure menaçante de la sorcière, Madeleine apparaît comme quelqu’un d’avisé et de savant, probablement trop pour son époque. Quand on est une femme en 1380, on n’est pas médecin, on est forcément sorcière. Par ailleurs Madeleine est belle. Un détail qui a son importance d’après la comédienne Annelise Hesme : choisir une jolie jeune femme pour interpréter ce rôle permet en effet d’en finir avec l’image de la vieille dame au nez crochu. Sa chevelure rousse fait d’elle une proie facile pour les fidèles en guerre contre Satan. Cette couleur n’est-elle pas celle de la luxure du démon ?

Ce personnage de Madeleine nous permet de poser un regard neuf sur les sorcières, qui périrent nombreuses sur le bûcher, présentées comme des dangers pour la société d’alors. Pourtant, en voyant évoluer cette femme intelligente et insoumise – qui passerait inaperçue aujourd’hui – on voit bien à quel point elle est écrasée par son identité féminine et l’on comprend pourquoi la sexualité des femmes est, depuis toujours, source de misogynie. Plus qu’une créature maléfique, Madeleine est un objet de tentation et surtout de défi, pour l’Eglise et pour les hommes, dont certains ne manqueront pas de la violer, la ramenant ainsi à son statut d’être inférieur.

Pour préparer ce rôle, Annelise Hesme explique avoir lu de nombreux documents, qui ont renforcé ses convictions personnelles : « J’étais déjà féministe mais après ça, ça ne m’a pas calmée ! Je brandis ce rôle comme un étendard », confie-t-elle. Les textes relatifs aux sorcières – et plus généralement au quotidien des  femmes du Moyen-Age – nous rappellent que leur péché originel reste immuablement le désir qu’elles suscitent chez l’homme et qu’elles doivent combattre par tous les moyens. En lisant les codes de la bonne conduite d’antan, on se dit avec soulagement qu’on revient de loin, mais que ces postulats absurdes sont malheureusement encore en vigueur dans bien des sociétés actuelles. Si désormais on ne brûle plus les sorcières, il est des pays où l’on bat, on lapide, on fusille les infidèles, pour avoir suscité le désir, ou pire, pour en avoir éprouvé.

En décidant de vivre comme elle l’entend, sans époux, en travaillant, l’héroïne d’Inquisitio ne se conforme à aucune obligation sociale de l’époque. Et en se plaçant de son point de vue, France 2 nous donne à voir autre chose qu’une hérétique :  cette sorcière est simplement une femme libre.

Myriam Levain

Publicités

2 Réponses to “Inquisitio réhabilite les sorcières”

  1. Pol juillet 25, 2012 à 12:06 #

    C’est ce que montre Inquisitio, mais c’est n’importe quoi, le réalisateur lui-même explique que le scénario n’a rien d’historique et qu’il s’est inspiré de jeux vidéos…
    Par contre, Secrets d’Histoire sur Isabelle de Castille (par Stéphane Bern) sur France 2 le 17 juillet a bien montré toute la puissance des femmes à cette époque, au delà des clichés et des idées reçues.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Inquisitio réhabilite les sorcières (Les Martiennes) « Actualités Alternatives « Je veux de l'info - juillet 27, 2012

    […] jugent beaucoup plus positivement la série. C’est le cas du blog féministe Les Martiennes, qui salue la réhabilitation des sorcières dans la série, au travers du personnage de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :