Les larmes viriles de Barack Obama

7 Nov
Barack Obama Flickr :cc crédtis:  Floyd Brown

Barack Obama Flickr :cc crédtis: Floyd Brown

Que retiendra-t-on de ces élections américaines 2012 ? Le sourire ultrabright du candidat malheureux Mitt Romney et de ses cinq fils, surnommés les « mini-Mitts », cette famille conservatrice aux allures de carte postale ? La détermination de Barack Obama ? L’implication sans précédent des Premières Dames ? La mobilisation intense des féministes pour sensibiliser les femmes ? Ces vidéos qui ont fait le buzz pendant la campagne ou encore ces centaines de millions dépensés dans un camp comme dans l’autre?  Probablement tout à la fois… Mais nous avons choisi de nous intéresser  à un épisode qui peut paraître anecdotique, mais qui en dit long sur notre époque… les larmes de Barack Obama.

Il ne s’agit pas des larmes de sa victoire, mais des larmes d’émotion, qu’il a versées un jour avant le scrutin du 6 novembre. Lors de son dernier grand meeting dans l’Iowa à Des Moines, le Président américain qui à cet instant ne sait pas encore qu’il sera réélu, se laisse envahir par l’émotion. Il sait que quoi qu’il arrive, c’est sa dernière campagne présidentielle. Car il ne pourra briguer d’autre mandat en cas de réélection. Et devant près de 20 000 supporters venus l’acclamer,  Barack Obama se souvient de 2008, quand tout a commencé. Ici même, lorsque son nom ne déplaçait pas les foules et qu’on avait même du mal à le prononcer. Émotion feinte diront ses détracteurs, mais émotion quand même. Et ce n’est pas la première fois… En 2008, déjà un Barack Obama, visiblement bouleversé, avait rendu hommage à sa grand-mère, morte des suites d’un cancer le matin même.

Comment interpréter ces larmes ? Une chose est sûre, elles ne font pas de lui un être moins viril, un homme  fragile ou un hystérique incapable de se contrôler. Des  stéréotypes souvent assimilés aux pleurs d’une femme, puissante ou pas.  Non, bien au contraire. Un jour avant le scrutin, ces pleurs le rendent plus humain, plus attachant. Le 44e président des Etats-Unis semble plus sincère, plus vrai. A l’opposé d’un Mitt Romney qui contrôle tout. Les Américains se plaisent à surnommer leur Président  » l’homme le plus puissant du monde », ou encore « le leader du monde libre ».

Qu’en conclure ? Peut-être que les pleurs ne sont ni méprisables, ni symboles de faiblesse. Que garçon ou fille sont autorisés à verser quelques larmes sans être jugés… Cela rompt avec la couverture médiatique française des larmes de Ségolène Royal en octobre 2011, lors de sa défaite à la primaire socialiste. Bien sûr, l’enjeu était moins intense. Cependant, la défaite de Ségolène, qui n’avait obtenu que 7% des suffrages, avait un goût amer pour celle qui fut la candidate socialiste en 2007.  Ses larmes ont fait couler beaucoup d’encre et les commentaires condescendants ne se sont pas fait attendre. Ses adversaires saluaient une Ségolène Royal « émouvante » et supposée « fragile ». Mais comme le rappelait si bien à l’époque Slate. fr, les larmes sont communes chez les personnalités politiques. Elles sont parfois spontanées, parfois calculées. Mais, il n’y a plus de doute, hommes et femmes politiques font larmes égales.

Charlotte Lazimi

Publicités

2 Réponses to “Les larmes viriles de Barack Obama”

  1. Lunesoleil novembre 8, 2012 à 1:38 #

    Si je peux me permettre j’ai écrit un article que je rappel qui fait suite a ma première réflexion dans mon groupe d’astrologie sur FB 🙂 , merci
    http://lunesoleil23.wordpress.com/2012/11/07/victoire-pour-obama-de-la-lune-pour-un-soleil/

  2. Marie novembre 9, 2012 à 4:42 #

    Très bel article, qui apporte une réflexion sincère sur « l’homme le plus puissant du monde », mais qui reste un homme avant tout, avec ses peurs, ses doutes, ses larmes …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :