Chère Carla Bruni

28 Nov
Chère Carla Bruni féminisme Vogue

Crédits Stijn Vogel

Vous devez avoir les oreilles qui sifflent depuis deux jours. Il faut dire que nous sommes un certain nombre à vous parler sur Twitter à travers le hashtag #ChèreCarlaBruni, lancé par Osez le féminisme en réponse à votre interview à paraître dans Vogue. Un entretien qui révèle que vous aussi, vous souffrez du syndrome «Attention, je ne suis pas du tout féministe», malheureusement très répandu. D’après ceux qui ont pu vous lire, voici en substance votre position :  « Dans ma génération, on n’a pas besoin d’être féministe. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas du tout militante féministe. En revanche, je suis bourgeoise. J’aime la vie de famille, j’aime faire tous les jours la même chose. J’aime maintenant avoir un mari. Je suis une vraie bourge! J’ai fini par devenir ma mère, à certains égards, malgré mes huit ans d’analyse! »

Je ne suis pas psychanalyste, mais, Carla, il me semble que votre travail n’est pas terminé et que vous êtes dans le déni. Ce n’est pas parce que vous avez une grande maison, un mari et des enfants que vous n’êtes pas féministe. Comme nous le rappelle le blog Le ciel, le féminisme et ta mère (un nouveau venu, à découvrir !) « Être féministe, c’est surtout revendiquer la liberté pour les femmes de faire ce qu’elles veulent faire de leur existence, sans contrainte extérieure.»

Et quoi que vous puissiez raconter à la presse, vous resterez toujours un exemple de femme émancipée, que l’on vous aime ou non. Nous vous avons tous connue sur les podiums, belle et libre, brassant des millions (les vôtres) et papillonnant d’un homme à l’autre. L’une de vos chansons évoque trente amants, peut-être en avez-vous eu plus, peut-être moins… mais vous les avez toujours choisis, et ne le cachiez pas dans votre premier portrait de Libé paru en 1998. Ce même article dans lequel vous affirmiez « Je représente la femme de l’époque, celle d’après la libération sexuelle. La femme de pouvoir, pas l’épouse. La stérilité, pas la maternité. La femme complètement victorieuse et complètement victime. » Alors oui, c’était il y a quelques années, depuis vous êtes devenue mère et vous vous êtes mariée. Dans le désordre, comme quoi vous n’êtes vraiment pas conformiste. Mais comment pouvez-vous affirmer que votre/notre génération n’a pas besoin de féminisme quand on mesure chaque jour à quel point les inégalités sont criantes? Que voyez-vous dans ce mot que vous n’assumez pas ? Depuis quand cédez-vous à la pensée dominante pour tenter de rentrer dans une case ?

Je crains que vous ne soyez à côté de la plaque, chère Carla Bruni, en faisant ce type de déclarations. Ce dont ont besoin les femmes de notre génération, au contraire, c’est d’un féminisme dépoussiéré de ce genre de stéréotypes. En 2012, le féminisme a changé de visage, mais il est bien vivant. Il n’est plus celui des femmes contre les hommes. Il n’est plus non plus celui des pionnières: de nouveaux combats ont émergé, même si certaines revendications historiques, comme l’égalité de salaires, restent malheureusement d’actualité. Et il aurait bien besoin d’ambassadrices comme vous pour montrer qu’on peut être féministe et star, que cet engagement n’est pas réservé aux seules militantes associatives et que nous sommes tous concernés par l’égalité entre les sexes.

Regardez les webdocs sur le viol et les témoignages sur le harcèlement de rue. Examinez de plus près la répartition des rôles à Hollywood ou dans le directoire de la Banque Centrale Européenne. Et surtout, venez lire notre blog plus souvent : vous verrez qu’on a toujours besoin de féminisme, et que ce n’est pas un gros mot.

Myriam Levain

15 Réponses to “Chère Carla Bruni”

  1. Une Tete Bien Femme novembre 28, 2012 à 11:46 #

    A reblogué ceci sur Une Tete Bien Femme.

  2. ChaCha novembre 28, 2012 à 11:59 #

    A reblogué ceci sur Rien Sur ChaCha and commented:
    non mais vraiment… elle raconte quoi Carla ???

  3. RitaFlower novembre 28, 2012 à 2:10 #

    Vous etes une féministe totalement DECOMPLEXEE,cela fait du bien à entendre.Pendant que d’autres s’en défendent…suivez mon regard.Vous le REVENDIQUEZ haut et fort!continuez surtout.Les féministes ont évidemment leur pleine place dans la société civile.A chacune sa conception,sa méthode,son COMBAT pour une monde plus équitable à l’égard des femmes.

  4. bob le poisson novembre 28, 2012 à 4:58 #

    En tant qu’homme, je me sens laissé de côté par le féminisme. Quoi qui se passe, qu’on soit homme, ou femme non militante, on est dans l’erreur. Dommage que le futur se fasse sans moi et bon courage entre vous…🙂

    • Les Martiennes novembre 28, 2012 à 5:11 #

      Cher Bob, vous devriez relire notre post « L’homme est l’avenir du féminisme » https://martiennes.wordpress.com/2011/07/26/l%E2%80%99homme-est-l%E2%80%99avenir-du-feminisme/

    • diogene2066 novembre 28, 2012 à 8:19 #

      Cher Bob…
      Comme tous les substantifs qualificatifs se terminant par « e » —anarchiste, bouddhiste, réactionnaire, progressiste, et même… machiste (oui oui !)—, le mot « féministe » s’emploie INDIFFÉREMMENT, qu’il s’agisse d’une femme ou d’un homme. Bien qu’on soit encore loin de cet idéal, il n’est pas —il ne devrait pas— être l’exclusivité des femmes !

      Il doit s’appliquer, en réalité, à TOUTE personne qui se bat pour l’égalité réelle, ici et maintenant, entre les hommes et les femmes !

      Conclusion : rien n’empêche un homme de se revendiquer féministe ! ! (dans la mesure où ce n’est pas une simple « pose » purement intellectuelle, mais qu’il met cette revendication EN PRATIQUE au jour le jour, bien évidemment…)

    • Philippe juillet 1, 2016 à 8:55 #

      On peut être un homme et être féministe.

  5. murielle novembre 28, 2012 à 6:09 #

    elle me fatigue cette Carla, tout comme les magazines féminins

  6. Miette novembre 28, 2012 à 10:22 #

    Ce qui est triste, pour le féminisme comme pour le reste, c’est que les hommes – et les femmes – ont une vilaine tendance à penser que le combat est terminé pour eux dès lors qu’ils ont vu quelques avancées se faire il y a plusieurs années. Ils croient que la liberté ou l’égalité sont des choses acquises.
    Mais il n’en est rien. On peut croire le nazisme mort, il suffit de s’intéresser à un certain troisième parti de Hongrie pour se rendre compte du contraire. Et pour le féminisme, l’absurdité de tels propos est encore plus flagrante étant donné que justement non, l’égalité n’est pas encore acquise.
    Bref, chère Carla Bruni, à l’instar de la fois où nous avons eu l’occasion de vous voir détailler votre intérêt le plus vif pour « Plus belle la vie » et « L’amour est dans le pré » dans un magazine de télévision … Quand on a rien à dire, on se tait.

  7. Chipounette novembre 29, 2012 à 2:29 #

    Il serait peut-e^tre le temps que les hommes (et certaines femmes) cessent de penser que les féministes rejettent les hommes et veulent prendre leur place… non, les mecs, les femmes veulent être à co^té de vous, ni dessous ni dessus. (sans allusions…)

  8. Denis Verspy dit Dany décembre 3, 2012 à 3:42 #

    Merci pour ce billet qui permet, au delà du cas de Carla, de bien dire qu’être féministe, c’est « revendiquer la liberté pour les femmes de faire ce qu’elles veulent faire de leur existence ».

  9. Quentin R. décembre 4, 2012 à 12:30 #

    Après toutes les chouettes photos qui ont défilé pour rappeler que notre génération a toujours besoin du féminisme, j’ai eu envie de faire un clin d’oeil moi aussi… Mais en musique, « à la Carla », une parodie… Suivez ce lien : http://www.youtube.com/watch?v=2qYSDYk78R0
    Quent.

  10. asketembla décembre 7, 2012 à 9:23 #

    A reblogué ceci sur Ask et Embla and commented:
    Il paraît qu’il faut ajouter son grain de sel, et nous on a juste envie de vous dire qu’on partage avec plaisir avec vous ce super article !

  11. asketembla décembre 7, 2012 à 9:28 #

    super article, on s’est permis de le reblogué sur asketembla.wordpress.com !

Trackbacks/Pingbacks

  1. #Chère Carla Bruni, le féminisme ne vous dit pas merci « Les découvertes d'Elosya - novembre 28, 2012

    […] Edit bis : un autre article sur le sujet chez Les Martiennes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :