L’ Express : « L’arme du sexe »

5 Mar
Une de l'Express pour la journée des femmes

Une de l’Express pour la journée des femmes

Grosse semaine à l‘Express. Après le billet de Renaud Revel sur l’ « indécrottable CSA » (qui a l’outrecuidance de se pencher à nouveau sur la question de la parité dans les médias), le magazine ose cette couverture « Femmes, l’arme du sexe ». C’est ironique quand on sait que tous les médias entament leur annuelle ode aux femmes à l’approche du 8 mars. C’est à se demander s’il y a des femmes à la rédaction en chef du journal.

Quelle femme peut ne pas se sentir agressée par une couverture d’un tel niveau? Quelle femme peut juger pertinent d’enquêter sur une prétendue guerre du sexe? Guerre qui met dans le même sac Marcela Iacub et les militantes de la Femen, c’est absurde! Quelle femme peut cautionner l’hypothèse d’un complot anti-hommes? Le titre sur le malaise des hommes prête d’ailleurs à sourire: s’il fallait faire un dossier à chaque fois que les femmes ressentent un malaise, la presse ne serait pas en crise. Pourtant, en épluchant l’ours de l’Express (= la liste de l’équipe), on ne peut que constater qu’il y a des femmes rédactrices en chef. Elles n’ont probablement pas eu le dernier mot, mais elles ont forcément été associées à ce projet. Comment ont-elles pu laisser passer ça? La concomitance du post de Revel et du dossier à paraître demain (et que nous n’avons donc pas encore lu) nous révèle plusieurs tristes vérités :

  • La rédaction en chef est imperméable à des sensibilités autres que la sienne. À défaut d’être des femmes, les décisionnaires pourraient se rendre compte de la violence de leur propos et renoncer à une telle couverture, ce qui n’est visiblement pas le cas.
  • Ils ne sont pas près de faire de la place à leurs consœurs vu le peu d’estime qu’ils leur portent. Entre les harpies de type Iacub, et les pasionarias comme Sylvie Pierre-Brossolette (rédactrice en chef du Point et rare femme journaliste politique, elle est réduite dans le billet de Renaud Revel au statut de casse-couilles qui s’est saisi d’un « os à ronger », à savoir la parité) ils cachent à peine leur mépris pour la moitié de la profession. Moitié qui n’aurait pas de souci à se faire sur les questions de mixité puisque « un bataillon de jeunes et affriolantes journalistes, aux mensurations indiscutables, squattent l’antenne », comme le rappelle Renaud Revel dans son post. Ceci était évidemment une blague de l’auteur, qui n’a toujours pas compris que ce n’est pas drôle de réduire les femmes à leur physique, car c’est malheureusement trop souvent vrai.

Myriam Levain

Advertisements

Une Réponse to “L’ Express : « L’arme du sexe »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Alors L’Express, tu as peur des femmes? | Le ciel, le féminisme et ta mère - mars 7, 2013

    […] Ps: un post sur le même sujet chez Les Martiennes à lire ici. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :