Avant, le 42 n’était pas une grande taille… mais ça c’était avant.

28 Juin
Avant, le 42 était une taille standard, mais ça c'était avant diktat minceur beauté

Crédits Myriam Levain – Miami 2009

Ça y est, ce sont les soldes (ça ne vous aura pas échappé). Les JT ont tous fait un reportage sur le sujet et on a tous vu/entendu/lu le témoignage de quelqu’un qui a posé sa journée de mercredi pour en être. Pourtant il y a un scandale dont personne ne s’est emparé pour l’instant, à part ma copine Sophie qui m’en a parlé à la terrasse d’un café après une mission shopping ratée. Ma copine Sophie a 28 ans, elle fait du 42 et elle a de plus en plus de mal à trouver sa taille dans certaines marques. Non que les stocks s’épuisent vite ni qu’ils n’aient que quelques rares modèles en 42 et 44. Mais tout simplement parce qu’un certain nombre de ces marques ont arrêté de fabriquer les modèles au-delà du 40. Attention, je tiens à préciser que Sophie est du genre liane blonde d’1,75m qui va à la salle de sport.

Le seul défaut physique de Sophie, c’est qu’elle est grande et qu’elle a des jambes de trois kilomètres, des seins, des hanches et des fesses de fille. Une meuf gaulée en somme. Mais qui découvre qu’elle ne peut plus s’habiller ni chez Sandro, ni chez Maje, ni chez Claudie Pierlot, ni chez Les Petites. Ces quatre marques ont fait le choix de s’arrêter au 40. Et elles ne sont probablement pas les seules. Il y a deux ans déjà, alors que j’écrivais un papier sur la pseudo-mode des rondes, j’avais interrogé  les vendeuses Maje des Grands Magasins sur le sujet et elles m’avaient répondu, gênées, que la marque visait un public jeune et très haut de gamme, donc privilégiait les petites tailles.  En gros jeune+riche = miniformat. Car on ne va pas se mentir, le 40 Maje est un 38 déguisé. C’est intéressant quand on sait qu’à l’ère de l’abondance, la minceur est devenu un signe extérieur de richesse (je suis mince car je mange des légumes bio et j’ai un abonnement Pilates), le signe qu’on est toujours sur le marché. Pas compliqué dans cette optique de comprendre les stratégies « haut de gamme » de ces griffes.

Mais depuis quand être mince veut dire faire un 40 maximum ? Ce critère exclut d’emblée les grandes, les athlétiques et toutes les « méridionales » dont les silhouettes, même minces, ne sont pas vraiment compatibles avec des coupes destinées à des filles-cintres (qui n’existent que dans l’imaginaire de certains stylistes). Alors que l’on s’est précipité pour relayer le bad buzz Abercrombie and Fitch quand la marque a arrêté de commercialiser les tailles supérieures au 38 il y a quelques semaines, qui raconte ce qui se passe dans les rayons français ?

A l’heure où de plus en plus de voix, dont celles de Gisele Bündchen et Beyoncé , s’élèvent contre le diktat de Photoshop, à l’heure où Alicia Keys se pointe à Bercy dans un legging moulant son bon 44, n’est-il pas temps de stopper cette course à la taille 0 ? Dans son dernier ouvrage, Beauté Fatale, Mona Chollet dénonçait le corset mental qui s’est substitué au corset physique lorsque celui-ci a disparu: son héritier invisible pourrit autant la vie des femmes que le corset traditionnel, et les pousse à investir davantage sur leur physique que sur leur intellect, les maintenant dans une position d’infériorité sociale. Enfin, en termes de pur marketing, de tels choix trahissent un décalage énorme avec une jeunesse en quête d’authenticité et de retour à la beauté naturelle. Une tendance de fond qu’il ne faudrait pas louper sous peine d’être bientôt has been.

Myriam Levain

39 Réponses to “Avant, le 42 n’était pas une grande taille… mais ça c’était avant.”

  1. lucie juin 28, 2013 à 11:17 #

    Voilà pourquoi je pense qu’il ne faut pas s’habiller chez des marques, plus le fait que tout leur vêtement sont confectionnées par des usines étrangères au conditions plus que douteuses.

  2. Flo juin 28, 2013 à 11:18 #

    Mais est-ce que ces marques vendent vraiment ?
    Il y a environ un mois, je mettais les pieds pour la première fois dans « un village de déstockage de marques », Nailloux, à une 30taine de km de Toulouse.
    Et dans les articles qui m’interessaient, il m’a été quasi impossible de trouver ma taille. Les rayons étaient bien achalandés, mais quasi exclusivement de taille XS et S.
    Ce qui m’amène à penser : est-ce que les magasins de fringues veulent vraiment vendre ? Car j’ai beau regarder autour de moi, des très minces pour rentrer dans du S, il y en a beaucoup moins que des perches-rondouillardes-athlétiques ayant besoin de L pour se vêtir !

    Je parle depuis longtemps de « magasins pour anorexiques », des boutiques dans lesquelles soit je ne trouve pas du tout ma taille, soit même deux tailles au-dessus de la mienne, je n’arrive pas à enfiler leurs produits.

  3. G juin 28, 2013 à 12:23 #

    J’ ai l’impression que la norme est du 14/16 ans maintenant.
    Malheureusement je ne fais pas du XXS!
    Aujourd’hui certaines marques proposent du XL mais en fait c’est du 40/42…
    Un jour une amie a demandé à une vendeuse une taille plus grande et on lui rapondu « Ici nous n’habillons pas les grosses »…
    Je ne demande pas que tous les magasins proposent du 36 au 58, mais quand même tous les ans on nous répète que la française moyenne fait du 40/42!!!

  4. Choum_ juin 28, 2013 à 12:57 #

    « je tiens à préciser que Sophie est du genre liane blonde d’1,75m qui va à la salle de sport. » Pourquoi « tenir à le préciser » ? Elle ne serait pas légitime de vouloir trouver des habits à sa taille quoi qu’il en soit ? Enfin voilà, cette phrase me dérange:/

    • Kimn juin 30, 2013 à 10:40 #

      Moi aussi. Parce que ça n’apporte rien et ça donne l’impression d’un cliché : celui de la jolie blonde sans défaut et sportive bien entendu comme tout le monde, ça va de soi.

    • huard janvier 31, 2016 à 8:23 #

      C’est exactement ce que je pensais en lisant…on est ronde , on fait du 44 ou plus et on ne peut pas s’habiller chez certaines marques ! Laissons les de coté , ils ont plus besoin de nous , que nous d’eux !

  5. Tiphaine juin 28, 2013 à 1:00 #

    Je suis choquée de ce que vous dites et ravie que vous en parliez ! Très bonne prise de parole. Cependant, pensez-vous que l’on puisse y faire quelque chose ?
    Les petites nanas « riches » se complaisent dans cet archétype de « taille 0 je mange des légumes bios et je fais du pilates » (Même si je fais du pilates et que je mange des légumes bio, je suis loin de la taille 0 et tant mieux) et les marques auraient tort de se priver de se vivier de nanas stéréotypées mais réelles…

    Enfin, bon, je voulais réagir mais je ne sais que dire de plus, vous avez parfaitement bien écrit. J’espère que les marques se réveilleront, arreterons de montrer des filles trop minces ou trop grosses pour essayer de plaire à tout le monde. Car une chose est sur, la majorité des femmes ne sont pas représentés par les standards que l’on veut bien nous montrer, nous ne faisons pas toutes du 34 ou du 48, la majorité des femmes françaises du moins, se situe bien au milieu.

    A quand des pubs avec des femmes normales et des marques qui assument de faire de la mode pour des femmes « normales ». A croire, que ça fait peur, la taille normale en mode. Osons, le 38, le 40, le 42 ! Nous y sommes toutes !🙂

    Sur ce, je pars me faire un bon steack !

  6. Anti-Maje juin 28, 2013 à 1:16 #

    Franchement, ça vous étonne ? Ca fait des années que je dis à ma soeur d’arrêter d’aller chez Sandro, Maje et Cie… Toutes ces marques véhiculent pour moi la même image répugnante : celle d’un communautarisme fondé sur la CSP – CSP + bien entendu, l’éducation (école de commerce/sciences po/celsa/fac de lettres). Le design même me débecte : un concentré de bourge cucu sous de faux air trendy. Voilà ce que ça m’inspire. Bon allez, on peut trouver des pièces sympa – mais quel prix pour des pièces fabriquées en Chine/Cambodge…!

  7. Isabelle juin 28, 2013 à 1:23 #

    Je mange bio et je fais du Pilates une fois par semaine mais je m’habille quand même dans du 42… Par contre, comme je n’ai pas le porte-monnaie de Sophie, je ne rencontre pas son problème…
    Ceci dit, le sujet du diktat de la minceur est très sérieux…

  8. poppygali juin 28, 2013 à 1:35 #

    J’ai un petit problème avec votre article, sans vouloir troller honteusement, j’ai quand même besoin de m’exprimer à ce sujet.
    Certes, savoir que la taille 42 est officiellement passée dans les grandes tailles dénote clairement d’un culte de la maigreur parfaitement assumé par les marques, et cela est déplorable. En revanche, se plaindre que certaines tailles ne soient plus présentes en boutique seulement quand cela concerne des corps que *vous* considérez dans la norme, qui *vous* concerne, c’est encore et toujours rejeter les corps « hors-normes ». Vous savez, ces tailles au-delà du 50, que l’on ne trouve que très rarement, ou seulement aux rayons « jogging et pulls informes immondes » ou même ses minuscules tailles qui obligent certaines femmes à s’habiller au rayon enfant.
    De plus, la petite remarque du type « Sophie fait du 42 mais c’est parce qu’elle est grande » montre bien qu’on veut préciser qu’elle n’est pas grosse, sous-entendant que si c’est mal de ne plus produire sa taille, c’est parce qu’elle est parfaitement dans la norme. D’ailleurs, le commentaire de G. illustre bien ce type de pensée « Je ne demande pas que tous les magasins proposent du 36 au 58, mais quand même tous les ans on nous répète que la française moyenne fait du 40/42!!! ». Je suis dans la moyenne, j’ai le droit de m’habiller. Quid des autres femmes, qui ne sont pas dans la moyenne ? On n’entend rarement une indignation générale pour que les marques les plus simples produisent de très grandes ou de très petites tailles.
    Alors, excusez-moi, mais bienvenue dans un monde où les normes ont changé et où vous êtes discriminées. Monde dans lequel vous pouviez, auparavant, vous sentir normales et discriminer à votre aise.

    • M@rie juin 29, 2013 à 9:10 #

      Bien dit !!! je fais un « bon » 50 et c’est une catastrophe pour trouver des fringues sympas… et encore, ça a évolué grâce à des personnes comme L Boccolini… Sinon on ne trouvait que des robes amples à fleurs voire même des blouses !!! Et je sais que pour les très petites tailles c’est le même problème… Vive le prêt à porter ! Après que certaines marques ne proposent rien au-dessus du 38, je m’en fiche complètement ! Parce qu’il faut bien se dire que c’est la meilleure pub qu’on puisse leur faire que d’en parler ! Pour mon cas, je n’avais jamais entendu parler de certaines, sinon depuis qu’elles font le buzz à cause de leur « discrimination » ! Ne rentrez pas dans leur jeu : ignorez les ! pourquoi vouloir plaire à des gens qui sélectionnent ?

  9. Mo juin 28, 2013 à 2:50 #

    Même pas besoin d’aller chez les marques « haut de gamme » citées dans l’article. Un tour chez Zara ou Mango suffit ! Chez ce dernier, le 42 est devenu du XL, et est très difficile à trouver. Encore pire chez Zara, où c’est un 40/42 déguisé.

    Et le plus drôle, c’est que ces marques ne font même pas l’effort de repenser le vêtement au delà du 40. On se retrouve ainsi avec des aberrations, comme les robes XL trop serrées aux hanches, et bien trop grandes au niveau du buste.

    Une amie s’est également fait dire chez Promod que le 44 allait disparaître de la circulation, le 42 allant devenir la taille maximale. Par contre vous trouverez sans souci des piles de 32/34 n’ayant pas trouvé preneur à la fin des soldes …

    • Camette juin 28, 2013 à 4:15 #

      Je m’étonne du commentaire de Mo ci-dessus concernant Promod car j’ai encore vu il y a quelques jours des petites affiches dans un de leurs magasins qui annoncent qu’ils vont maintenant jusqu’au 48 pour certains modèles. Je m’étais dit que c’était une bonne nouvelle !

      Sinon, pour tout le reste je ne peux qu’approuver. Je fais du 40 et il m’arrive d’être serrée dans le XL (la plus grande taille) chez Mango !

      • ada juin 30, 2013 à 6:32 #

        Question (probablement trop) naïve (d’une espagnole): ne serait-ce pas car mango est une marque espagnole et qu’il y a classiquement une taille d’écart avec les tailles françaises?

  10. Ninaline juin 28, 2013 à 5:01 #

    alors que dire quand comme moi on met du 52 on ne trouve rien de correct nulle part sauf si le porte monnaie est bien garnie donc quand on est gros faudrait avoir le porte monnaie qui suit cela serait logique et puis il faut arrêter de pensait que c’est parce qu’on mange trop je mange rien mais quelquefois des ennuie de santés font de nous ce que nous sommes nous ne l’avons pas choisi ce qui est mon cas du jour au lendemain sa peut arriver a tout le monde il ya 30 ans je faisait un petit 38 il faut faire plaisir a tout le monde et des tailles pour tous il n’y a pas a privilégié que les tailles standard surtout que pour moi un 42 est une taille normale et non RONDE mon rêve a moi mettre un 44 car j’aime les rondeurs

    • Prune juillet 21, 2013 à 4:44 #

      je suis entièrement d’accord avec Ninaline. Moi je suis passé du 40 au 50 en moins de 3 ans à peine! et je ne vais pas au mc do, ni ne mange trop gras.
      J’ai pris 30kg en 1 an suite a des problème de santé! et maintenant c’est le bagne pour trouver des vêtements a ma taille qui ne me donne pas l’air d’être un gros sac ou ne me donne 20ans de + (j’en ai 30, et j’ai pas envie de me vêtir comme une mémé)!! en plus j’aime la couleur, les motifs joyeux, les dentelles, les jolis décolleté! mais si on ose un peu se permettre de fantaisie, c’est limite si on est pas dégoutante! Si C&A ou des super magasins de prêt à porter comme M&S n’existaient pas, je devrais vivre nu… lamentable!!!
      moi aussi, si je pouvais entrer dans un 44/42 je me sentirai mince, et non, ronde! NOn mais quelle société pourrie, avec ses codes ridicules !!!

  11. josefina juin 28, 2013 à 9:07 #

    Les multinationales produisent seulement ceux qui est « rentable ».
    Je vous conseille d’aller chez Pampa & Pop; couleur, mode éthique, tailles grandes et petites.
    Les petits créateurs privilégient autre chose que le blé. Et cela, avec beaucoup d’effort et une concurrence pas clean.
    Arrêtons de jouer le jeu des grandes corporations et de nous uniformiser!

  12. Moumine juin 29, 2013 à 10:14 #

    Je suis vraiment choqué, maintenant il faut faire une taille 38/40 max pour etre jolie et etre dans le coup ?? la plus part des femmes en France font plus de ces taille !!!! c’est inadmissible cette dicta de la minceur, où va t-on ?? maintenant quand on s’habille en 42, en gros, on est ronde ???? ba put… !!!!! les vrais ronde se sente encore plus complexé après sa !!!! sa veut dire alors, moi qui fait réellement une grande taille, que je suis une baleine ??…. nan mais sérieux, faut arrêter sa, car après cette dicta rentre dans la tete des gens et c’est destructeur comme on le sais déjà…. il faut n’avoir aucune forme et faire une taille ultra mince pour être jolie ?? ba moi dsl mais justement, je n’aime pas sa !!!! personnellement j’aimerai vraiment rentré dans du 42, je suis un régime, et j’ai aucune envie de faire du 36/38, les femmes c’est plus jolie avec des formes, mais sa après c’est mon opinion perso, c’est pour sa que cette dicta est carément con !!!! bientot faudra faire une taille 14/16 ans pour être dans le coup !!!! pfffff……….

    • Kimn juin 30, 2013 à 10:46 #

      c’est inadmissible cette dicta de la minceur, où va t-on ?

      J’abonde dans le sens de ce commentaire. Malheureusement, les diktats ne sont pas réservés aux femmes. Les hommes les subissent eux aussi. Il faut être de préférence grand, voire très grand, évidemment aussi avoir le physique d’un top modèle et celui d’un athlète de haut niveau.Être « parfait ». On pardonne beaucoup moins aux hommes qu’aux femmes. Si une femme peut avoir des rondeurs et être appréciée malgré tout, un homme normal, mince ou rondouillard sera mal vu. Aujourd’hui il faut être « sexy » ou l’on n’est rien.

    • Marine octobre 22, 2013 à 3:35 #

      Sachant qu’un 14/16 ans et un 36/38 sans poitrine c’est déjà le cas.

  13. Catherine juin 29, 2013 à 9:58 #

    J’ai pu constater que les boutiques des grandes chaines citées, ciblent effectivement les tailles 34. J’ai récemment voulu m’acheter un jean et il y avait des paquets de 34 partout, dans toute les boutiques!
    Cette taille correspond soit à une anorexique grave pour une « femme adulte » de taille moyenne, sinon, j’ai la nette impression qu’ils ciblent les « gamines » qui ne sont pas encore pubères ou à peine. C’est un marché plus que juteux! (le 16 ans avec 1m60 c’est plus du 36…😉 )

    J’ai moi aussi, avec l’âge pris un peu de taille, et effectivement pour des fringues chics, un peu mode,qui vous vont et ce sans se ruiner heuuu .. faut trouver! Je vais me remettre à ma machine à coudre et me refaire des supers trucs, à ma taille, et qui ne démériteraient pas d’un magazine … En plus , le rapport qualité prix est incomparable, avec du tissus de qualité, mais ça prend du temps…. Quand on bosse et que etc… c’est pas évident.

    Je pense que si ça continu les petites couturières de quartier vont faire fureur, et ça fera des emplois et du « made in France »😉

    • Jeanne août 14, 2013 à 1:15 #

      Je crois que t’y connais rien parce que je fais du 34 et je ne suis absolument pas anorexique (breaking news : on peut être anorexique et faire du 50). Alors ok le diktat de la minceur ça craint, mais l’idéal serait surtout de ne pas remplacer une norme par une autre.

    • M novembre 2, 2013 à 12:32 #

      Pareil, je fais du 34, je suis adulte et je suis très TRÈS loin d’être anorexique, merci d’arrêter de tout mélanger…

  14. Anne juin 30, 2013 à 11:39 #

    Les « filles-cintres », charmante expression… J’espère que vous en êtes contente parce qu’elle est particulièrement blessante pour toutes celles qui s’y reconnaîtront, et qui subissent déjà à longueur de temps des réflexions sur leur physique trop mince, trop maigre, « d’anorexique », comme je le lis dans les commentaires. Mais vous savez qu’on peut être très mince sans être anorexique ? Ben ouais c’est comme ça ! De même qu’on peut être ronde sans bafrer comme une truie ! Eh oui, c’est ce qu’on appelle la diversité humaine. Alors dénigrer les (très) minces pour défendre les (un peu) rondes ne me semble pas très intelligent, ni constructif.
    D’ailleurs c’est bizarre mais moi qui m’habille dans des magasins relativement bon marché, je suis loin d’y trouver toujours ma taille (34-36) mais en revanche du 40 ou du 42, il en reste toujours !
    Ce qui arrange d’ailleurs bien ma fille qui fait trois tailles de plus que moi, comme quoi tout est possible !

    • Lidvine juillet 26, 2013 à 2:57 #

      Filles-cintres est le terme utilisé dans le monde de la mode (ai déjà entendu fille porte-manteau), s’il faut en vouloir à quelqu’un c’est aux couturiers qui véhiculent cette fausse image de la diversité humaine comme vous dites! Moi j’ai du mal quand je dois choisir une robe parce que j’ai de la poitrine mais suis plus étroite au niveau des hanches, on a tous nos galères dans les magasins

  15. ben_kenobi juin 30, 2013 à 6:03 #

    Effectivement les hommes ne sont pas en reste lorsqu’on parle de diktat…
    Je suis allé récemment chez Zara et impossible de trouver quelque chose à ma taille, curieusement ce n’est pas parce que je suis gros… mais musclé.

    Mais, visiblement, pas musclé comme le voit Zara. Je le suis principalement aux cuisses (vélo) et aux bras. Du coup, tout est trop serré…

    Faut-il être mince ET sans muscle ? ce n’est plus de la minceur alors… c’est de la maigreur. et cela, que soit pour les hommes ou pour les femmes, c’est niet !

    Et sans oublier que j’ai voulu regarder les chapeaux, là (las ?) encore, la taille la plus grande est un S Oo
    Fallait me dire que Zara « homme » n’était réservé qu’aux enfants…

  16. Elodie juillet 2, 2013 à 2:56 #

    Après avoir lu cet article ainsi que vos commentaires, voici ce qui m’apparaît:

    Tout le monde voit généralement la norme d’où ça l’arrange, c’est-à-dire depuis son nombril.

    D’un côté les médias sont inondés de créatures filiformes d’un autre monde, de l’autre les femmes « rondes » militent pour que le 42 devienne une norme, j’entends dans le sens n’être ni mince, ni ronde; je trouve ça aberrant.
    Certaines femmes font du 42 parce qu’elles sont grandes, athlétiques ou ont tout simplement une ossature qui y correspond, comme ladite Sophie.
    Certaines femmes font du 42 et sont plus petites, la répartition du poids n’est donc pas la même ni le pourcentage de masse graisseuse. Ce qui est normal chez certaines devient de l’embonpoint chez d’autres, on ne peut donc pas fixer une norme de taille.

    Alors avant qu’on ne me cherche des noises pour avoir sous-entendu que faire du 42 signifie chez certaines être ronde, je tiens à préciser que j’ai connu le 34 comme le 42, histoire de calmer tout le monde.
    Dans mon cas justement (puisque c’est un gage de crédibilité semblerait-il) le 42 faisait de moi un être de difforme, j’avais de la graisse et mon état de santé était au plus mal. Je ne trouvais pas que faire du 42 soit normal, je savais que quelque chose n’allait pas, bien que faire du 42 soit quelque chose de tout à fait courant.

    Sinon mention spéciale à ceux qui ont parlé de ceux qui, à l’inverse, sont très minces.
    Je connais un paquet de filles qui, loin d’être anorexiques, ont un métabolisme qui les condamne à rester très minces. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, rentrer dans un 34 ne les réjouit pas, c’est même parfois une plaie.
    Sauf qu’on en entend vachement moins parler, parce que forcement, pour les autres, être mince c’est cool, pas de raison de se plaindre.
    Cependant pour ses filles, un 36 chez Zara ou chez H&M se révèle trop grand, elles ont l’impression que ce 36 correspond en réalité à un 38.
    Ca vous rappelle quelque chose?

    De la même façon que les celles qui dépassent le 40 ou le 42 sont obligées de s’habiller chez des enseignes grandes tailles, celles qui descendent en dessous du 36 quand à elles s’habillent chez les enfants.

    Je pense que cela vient du fait que les études de marché viennent en effet confirmer les clichés généralistes: en effet, quand on est CSP+, qu’on mange bio et qu’on a un abonnement pilates, on est généralement plutôt mince, c’estun fait.
    Sauf que généralement, ce n’est pas tout le monde et les exceptions existent, mais tanpis pour elles.
    Ces marques ont choisi de les ignorer et puis proposer moins de tailles, c’est réduire son coût de production en plus…
    Par ailleurs il faut savoir que cela fait parti des codes du luxe.
    J’ai justement travaillé pour une marque de prêt-à-porter qui un jour est passée Luxe et qui justement, a supprimé le 44.
    Lorsque j’ai demandé à ma supérieure si c’était nécessaire, elle m’a répondu, sans surprise, que les marques de Luxe n’habillaient pas les grosses, bien que bon nombre de clientes fassent plus d’un 42. Comprenez que les « bourgeoises » sont nécessairement minces et font tout pour l’être.
    En gros, le groupe préfère perdre des clientes puisqu’ils sont certains d’en gagner de nouvelles, plus minces et de vendre leurs pièces plus cher.

    Bref je mince ou ronde même combat.
    Les marques suppriment les plus petites tailles comme les plus grandes, et choisissent comme cible une seule catégorie, elles se positionnent de plus en plus.
    C’est horrible en effet puisqu’on tend de plus en plus vers un apartheid du tour de taille.
    La meilleure réponse reste de boycotter ces marques je pense.
    Si vous ne rentrez pas dans un pantalon Abercrombie, n’achetez pas non plus leurs sweat…

    Et désolée d’avoir (volontairement) occulté de parler des garçons, je ne connais pas assez leurs problématiques :p

  17. zizaline juillet 2, 2013 à 8:53 #

    Elodie, je te rejoins. Je ne me plaindrai pas. Ce n’est pas l’endroit. Je fais partie de ces filles qui n’ont pas les rondeurs là où il faut, comme il le faut. J’aurais beau me faire un régime hyperprotéiné et faire de MacDo ma cantine, rien n’y changera…. Je suis maigre. Je ne suis pas malade. Je ne me fais pas vomir…. Mes deux enfants ont eu raison de mes formes…. Il ne reste plus rien… Nulle part…
    Je ne me nourris pas non plus de soja et de laitue bio.
    Le problème vient de fait qu’il faut rentrer dans une norme. Moi, quand on me croise dans la rue, je ne suis pas « assez ». Pour d’autres, vous serez « trop ».

    Et moi non plus, je ne fais pas orgie de soldes. Oui, le 34 de chez Maje me va très bien, chez Sandro également… Mais là c’est mon budget qui n’est pas à la norme de mes formes. Voyez-vous…. Chez ETAM, chez HetM, parfois même chez Zara selon les coupes (de pantalons)…. le 34 pendouille, plisse, creuse… C’est moche… Mais alors que faire ? Quand le 38 est trop petit, on prend la taille au dessus, quand la taille la plus petite est trop grande… Ben, on repose gentiment ses articles. Et ne me dites pas de me rendre au rayon enfant. J’ai passé l’âge de Hello Kitty !
    Et ne parlons pas des sous vêtements….

    Je suis peut-être l’OVNI de ce post, mais voilà. Moi j’aime pas non plus être comme ça….Je préfèrerais également pouvoir me sentir femme, me sentir bien dans des vêtements que je n’aurais pas pris par dépit parce que, « je rentrais dedans ». Je ne me gargarise pas de mes seins minables et de mes jambes en cure dent en me regardant dans le miroir chaque matin.

    Disons que j’ai le physique Maje, sans doute, mais pas le porte-monnaie qui va avec. C’est mal fichu cette histoire !😉

    • Jeanne août 14, 2013 à 1:20 #

      (au passage, manger du soja et de la laitue bio n’est pas une tare)

  18. Isa août 27, 2013 à 11:20 #

    Ce que révèlent la plupart de ces posts, c’est qu’aujourd’hui pour exister, il faut consommer. « J’ai le physique Maje, sans doute, mais pas le porte-monnaie qui va avec. » oui ? et alors ? Vous êtes foutue, vous ne valez plus rien… Au pire, comme vous le dites, vous serez habillée avec des vêtements moins haut de gamme et qui pendouille un peu (HM etc…), inconvénient pas si terrible que ça quand on sait que la plupart des vêtements sont aujourd’hui fabriqués en Chine. L’autre jour, j’ai eu la mauvaise surprise de découvrir un haut de René Derhy avec l’étiquette made in China (ils le sont tous now) chez BHV et pire encore, c’était la copie quasi conforme d’un haut que j’avais vu dans un magasin asiatique de Belleville… Donc qui copie qui ? A mon avis, les deux vêtements sont confectionnés dans la même usine mais l’un est vendu 6 euros et l’autre 89. A ce prix là, autant prendre celui de Belleville qui sera toujours aussi merdique après deux ou trois lavages…

    Moi, je rejoins complètement les posts qui décrivent une mode standardisée, conformiste, ennuyeuse, bourge avec des nanas Zara, La City ou autres, dans toutes les gammes, qui se ressemblent (qui ressemblent en fait à des nanas androgynes sans fesses, sans seins, prépubères) avec une absence de formes qui à de rares exceptions près, est maladive… Tout ça pour nous pousser à consommer de plus en plus: salles de sport, régimes, coupes-faims, menus pas savoureux du tout à base de produits sans odeur, sans saveur… bref, on va vers la barbie plastique décérébrée qui pense parce qu’elle achète et surtout se conforme aux standards de la mode… dictés par des cies de plus en plus riches qui asservissent des nanas névrosées, mal dans leur peau et avec un pouvoir d’achat de plus en plus réduit…
    Vive la diversité, les « grosses », « maigres », pas si grosses, pas si maigres, grosses aujourd’hui, pas grosses avant mais surtout les filles bien dans leur peau et qui ne se laissent pas avoir pas les sirènes de la consommation…

    • louise juillet 26, 2016 à 3:04 #

      oui, enfin, c’est un peu cliché, je fais 53 kg pour 1m78, j’ai des seins, un cul bien rebondi, je ne suis pas sans forme, je mange comme dix, c’est ma génétique, je suis mannequin, et je passe le plus de temps possible à lire et je suis loin d’être une idiote. Il faut arrêter avec ses clichés de la maigre décérébrée qui ne mange pas ou de la jolie fille qui serait forcément conne car elle est belle et le cliché de la ronde qui aurait tout pour elle (car elle aurait dû combler ses failles physiques). Les rondes ne veulent jamais être insulter de grosse, il faut les appeler rondes (c’est normal) mais elles passent leur temps sur les forum ou les blogs à insulter les mannequins de sac d’os et d’insultes violentes… et les rondes font des régimes pour perdre du poids, cherchez l’erreur. Et aucune association pour défendre les maigres, par contre, si vous insulter une ronde, il y aura toujours une association prête à la défendre et à parler de grosso phobie. L’époque où il les « gros » étaient méprisés et discriminés semblent être sur le point d’être révolue. En effet, dernièrement on assiste à une discrimination de plus en plus ouverte envers les « maigres ».

  19. Ori novembre 30, 2013 à 7:41 #

    Ma position par rapport à ça : il ne veulent pas de vous , tant mieux pour vous . le but de la manip et que vous vous plaigniez et que vous suppliez ces marques de bine vouloir vous vendre des vêtements . c’est un choix marketting qui consiste à faire croire à l’opinion, que ce n’est pas eux qui vous supplient d’acheter leur daubes mais vous ; Et que l’absence de taille moyennes et une privation  » mais c’est dégulasse , alors je ne peux pas avoir de jolies fringues??? » => mission accomplie . Bien sur qu’ils veuillent que vous achetiez , c’est vous la cible les 38-40-42 (70% des femmes) , ils comptent sur le fait que vous acheterez des vêtements trop petits pour vous sentir « normale » . de plus , plus les vêtements sont petits , moins il y a de tissu, et moins les couts de production sont élevés . c’est pas rentable un 42 , c’est 30 % de tissus en plus . Vaut mieux une fille du 42 qui achète un 40 en rentrant le ventre , pour « pouvoir être jolie » …
    Boycottez tout ça . Les boutiques sont pleines de femmes du 40-42-44 regardez bien la stratégie fonctionne.

  20. Mélodie janvier 16, 2014 à 5:49 #

    Tout ce que j ai lu étais plus qu’intéressant moi qui mettais du 44/46 et après deux grossesse maintenant je mets du 50/52 pourtant je ne suis pas une grosse mangeuse! la pilule et les médicaments n aident pas à maigrir non plus! j’ai constaté que même le peu de boutique soit disant grande taille ont aussi des vêtements hyper cintré! à croire que les vêtements sont de plus en plus petit, dans certaine boutique je rentre dans des robes 46/48 et une veste 52 je suis serré comme un boudin! moi qui suis ronde qui aime la mode et qui n ‘est pas millionnaire c ‘est un cauchemar! on est comme on est c’est tout

  21. Rose mars 12, 2014 à 5:17 #

    Comme certains l’ont relevé, les femmes minces aussi peuvent avoir du mal à s’habiller. C’est souvent le cas des extrêmes, mais avoir du mal à s’habiller en 42 quand même… dans les marques haut de gamme seulement alors.

    Pour reprendre un commentaire, j’ai aussi le « physique maje et sandro » mais pas le porte-monnaie, surtout en tant qu’étudiante. Donc moi c’est plutôt Camaieu ou Promod. Je dois donc réagir quand je lis ça :
    « Une amie s’est également fait dire chez Promod que le 44 allait disparaître de la circulation, le 42 allant devenir la taille maximale. Par contre vous trouverez sans souci des piles de 32/34 n’ayant pas trouvé preneur à la fin des soldes … »
    Je cherche toujours désespérément du 34. Pendant les soldes n’y pensez même pas, moi je n’ai jamais ces piles dont vous parlez et le 32 n’existe même pas. Au contraire, quand en fin de soldes les vêtements sont classés par taille, il en reste très peu en 36. Cet été j’ai acheté une jupe en 34 qui était légèrement tâchée, j’ai demandé s’il y en avait une autre et réponse de la vendeuse « ah non, vous avez même de la chance de l’avoir trouvée en 34 » donc ce n’est pas moi qui le dit…
    Il y a deux semaines j’essaye une robe chez Camaieu en 36, trop grande, et il ne la faisait pas en 34. Donc voila, je suis repartie les mains vides comme souvent.

    On voit surement toutes les choses différemment suivant notre situation mais je suis quand même convaincue que s’habiller en 42 est plus facile que de s’habiller en 34.

    Et puis pour certains commentaires, pas besoin de priver pour faire un 34 et de manger des aliments sans saveur, c’est ma nature et je me trouve très bien comme ça.

    • tapin mars 18, 2014 à 9:38 #

      débile ses super petites tailles, mais dans la rue il n’y a pas que des super petites tailles heureusement; sinon la prochaine fusée pour la lune est pour nous les plus rondes, porte manteau merci même si ont préféraient
      être un peu plus mince, mais il y a une marge.
      ont ne vous dit pas merci

  22. Marilyn avril 13, 2014 à 10:55 #

    Merci beaucoup de cet article !
    Je fais peu de shopping et ces derniers temps je suis à la recherche d’un jeans et très difficile de trouver quelque chose en taille 40/42. J’en suis venue à me demander si j’avais loupé quelque-chose mais je vois que les marques on vraiment fais des choix et ça me désole (et me rassure, je ne suis pas subitement devenue tellement obèse).
    Quelle tristesse!

    • huard janvier 31, 2016 à 8:28 #

      Et quand bien même vous seriez obèse….vous voyez on a tous des apriori

  23. Lady z avril 19, 2016 à 11:16 #

    Personnellement je fais du 40/42 cela dépend des périodes et pour être honnête, je vais meme plus faire de shopping car je me sent grosse ! Et le pire c’est que meme les vendeuse/vendeur me le font ressentir. Pourtant dans le fond comme mon cheri me le dis souvent j’ai jute des formes.
    Mais je n’ose plus aller faire de shopping la derniere fois je suis rentrée chez moi en pleur… Car entre leurs taille tailler plus petit le fait que meme les vendeurs considere que du 40/42 c’est etre gros cela donne pas envie et c’est carrement ecoeurant a mes yeux.

  24. Muriel Valenti avril 22, 2016 à 3:47 #

    Alors voilà je mesure 174 et pèse 60kg je ne suis pas grosse pas maigre 85b petite poitrine. .. et bien chez Sandro la plus part des robes m’arrivent très très courtes (j’ai 48 ans) la taille 3 est tellement petite et il n’y a pas plus…. quand j’entends que la moyenne en France est 42 …. c’est pas normal.
    Chez comptoir des cotonniers ou berenice ou ikks et même maje je fais 38 . Donc Sandro faudrait peut être revoir vos tailles et en plus certains vêtements font un peu mémères donc ça ne s’adresse pas à des gamines anorexiques… et en plus c’est super cher. Voilà ça m’a agacé parce que la je me suis sentie énorme dans la cabine d’essayage …. et la vendeuse qui vous dit mais c’est votre taille Mme. .. sauf que je peux pas m’asseoir, la robe ressemble à une tunique et à peine respirer. …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :