Pourquoi la haine des féministes est d’abord une haine des femmes

1 Juil

rémi gaillard

«Tout est de la faute des féministes, qui manipulent, tronquent ou encore n’ont pas d’humour ». Les reproches, souvent agressifs, pleuvent sur ces dernières, souvent lorsque qu’une personne est accusée de sexisme et qu’elle se défend. La semaine dernière, c’est « l’humoriste » Rémi Gaillard qui s’est illustré dans ses propos après sa vidéo Free sex. Pour se défendre contre les accusations de sexisme et notamment de favoriser le slutshaming et la culture du viol, Rémi Gaillard a trouvé des coupables idéales : les féministes. Non seulement, elles n’auraient pas d’humour, mais en plus elles manipuleraient l’opinion et créeraient des polémiques inutiles.

Cette attaque en règle est révélatrice. Si Rémi Gaillard lisait notre post Le féminisme pour les nuls, il comprendrait que le féminisme recherche l’égalité femme/homme. Rappelons qu’on est encore très loin du compte, ne serait-ce qu’en termes de salaires, de plafond de verre, de représentation des femmes dans les sphères de pouvoir en économie, en sport, en culture, ou en politique. De plus, toujours selon lui, les féministes n’auraient pas d’humour. Pourtant, la vidéo drôle et pertinente des Effrontées prouve le contraire. Ce qui est frappant, c’est son incapacité à comprendre qu’une vidéo, où est mimé un acte sexuel non consenti peut choquer ou mettre mal à l’aise, femmes et hommes confondus. C’est d’ailleurs le propre du sexisme : mettre mal à l’aise, gêner, perturber, rabaisser, humilier.

Surtout, des femmes, qui ne se revendiquent pas féministes, peuvent aussi être choquées ou se sentir insultées par son « humour ». Pour ça aussi, Rémi Gaillard a la parade. Celles et ceux qui ne comprendraient pas son message seraient des « cons ou des prudes ». Là encore, cet argument revient régulièrement. Si vous n’aimez pas les blagues salaces et insultantes, les remarques déplacées, c’est que vous êtes prude, coincée, bref « mal-baisée ». Une insulte classique pour s’en prendre aux féministes. En 1975 déjà, dans son ouvrage Ainsi soit-elle, Benoîte Groult citait Jean Cau, qui déclarait: « Les féministes, vous êtes des moches, vous êtes des mal baisées, des pas baisables » et également Jean Lartéguy, qui ajoutait : «  Bréhaignes stériles et affamées, affreuses, vioques, mal baisées, profs de philo à la retraite ». Le féminisme est assimilé ici aussi à une sorte de puritanisme, de conservatisme moral et religieux. Mais Rémi Gaillard n’est pas le représentant d’une sexualité épanouie et libérée. Ses vidéos font d’une certaine façon l’apologie du viol: le contraire de la liberté et du plaisir.

les mauvaises féministes

Caricature misogyne des féministes via le compte twitter d’un masculiniste

Les masculinistes ou hoministes aussi prennent pour cible les féministes. Ces derniers estiment que la société est plus favorable aux femmes qu’aux hommes. Il n’y aurait pas de viol, de harcèlement sexuel, de sexisme ou de violence conjugale. Les accusations des femmes ne seraient que mensonge. Et les féministes ne voudraient qu’une seule chose: établir une domination sur les hommes. Ils ne parlent que de « guerre de sexes ». Si leurs analyses tiennent beaucoup du fantasme et pas de la réalité, leurs cibles restent le féminisme et les femmes. La place de celles-ci, sans caricaturer leur propos,  serait à la maison. La dernière polémique en date ? Celle de Mad Max, des blogueurs masculinistes n’ont pas supporté, en visionnant la bande annonce (et pas le film en entier), que le personnage incarné par Charlize Theron « donne des ordres au héros ». Ce ne serait pas le rôle d’une femme. En conséquences, le film serait donc le fruit d’une « manipulation des féministes ». Dans une caricature, la « féministe de base » ( image plus haut) est présentée comme remplie de haine, de fantasmes de viols, serait bipolaire et aurait des problèmes avec son père. C’est une femme bien sûr, mais dans sa mauvaise version. Car répétons-le: ceux qui haïssent les féministes, haïssent d’abord et toujours les femmes.

Charlotte Lazimi

Publicités

7 Réponses to “Pourquoi la haine des féministes est d’abord une haine des femmes”

  1. Lolo juillet 1, 2015 à 12:32 #

    Très représentatif, dès qu’on a le malheur de relever (aussi gentiment et doucement soit-il) le caractère sexiste d’un fait, d’un comportement ou d’une insulte, on se fait aussitôt rembarrer par deux attitudes défensives systématiques qui arrivent dans cet ordre:
    1) C’est de l’humour
    2) De toute façon les féministes sont contre moi, contre tous les hommes elles sont malfaisantes et sont là tapies dans l’ombre en attendant de conquérir le monde pour le dominer.
    Une belle illustration que vous relatez dans cet article la justification bancale et de l’humoriste pour défendre son « travail ».

  2. MASSIAS Alain juillet 1, 2015 à 12:45 #

    BONJOUR MESDAMES,
    Il est clair pour moi qu’utiliser le concept « féministe » pour dévaluer les femmes qui de fait sortent de l’anonymat, s’imposent, contredisent, réfutent l’autorité patriarcale est un outil que les anti femmes je dit, n’hésitent pas à utiliser.
    Dévaluer, dénigrer, déshumaniser la moitié de la population est banal et ancestral! Le féminisme apparaît comme une force politique et révolutionnaire en marche jusque dans les chaumières puisque le privée est politique n’est-il pas?
    Les anti-égalités ont donc deux adversaires: les femmes – qu’il faut maintenir à leur place désignées- et leur combat qu’ils savent réellement dangereux à termes.
    Tomber dans le cynisme, la dénégation, limite du révisionnisme en ce qui concerne le viol comme arme de guerre, est la facilité des condamnés qui doivent tout nier en bloc ….
    ( je me fait plaisir en étant sûr de la victoire des opprimées)
    Les terroristes mascu -il y en a on le sait- se sont donc donnés pour missions de pervertir, interpréter les discours et propositions des femmes en les présentant comme radicales – les femmes- créant ainsi le syndrome de la guerre des sexes…
    Il est clair qu’à la base ces hommes n’aiment pas les femmes et surtout pas celles qui pensent et agissent….la misogynie est banalisée chez eux , c’est même un critère de qualité que de l’être! Du mépris à la haine puis à la violence l’engrenage se fait d’autant plus volontiers que l’ennemi à abattre combat et menace!

    Debout debout debout!

    • massias mars 14, 2016 à 5:36 #

      Lol, Alain MASSIAS, le collabo…

  3. BOB mars 9, 2016 à 2:59 #

    Ce billet pourrait être pas mal mais il manque d’objectivité.
    Pour la journée de la femme j’ai testé une féministe. Sa réaction a été humaine : à court d’argument, elle s’est énervée…

    Le raisonnement suivant, en rapport avec le monde professionnel, a suffit à la faire disjoncter :
    – « En gros les féministes demandent des sortes de « quotas » afin que les femmes soient aussi bien representées que les hommes dans des postes à responsabilités (politiques, cadres dirigeants, conseils d’administration etc…) mais en revanche, elle souhaitent iplicitement que les postes les moins prestigieux ou les plus difficiles (éboueurs, peintres en bâtiment etc…) restent reservés aux hommes puisque là elles necdemandent surtout pas ces mêmes « quotas »
    Donc elles ne veulent pas l’égalité mais plutôt l’égalité à la carte, sans prendre tout le menu mais uniquement ce qui les arrange…
    Or l’égalité c’est l’égalité point, y compris chez les éboueurs, sinon c’est de la manipulation… »

    Elle a été incapable de répondre et a disjoncté. Qui peut répondre à sa place ?

    Cordialement

    • PAssant mars 18, 2016 à 6:28 #

      Pas mieux 🙂 Bravo.
      CQFD

    • le passant mars 22, 2016 à 11:55 #

      Pas mieux 🙂

    • Alex octobre 11, 2016 à 2:21 #

      Ces métiers requièrent plus de force… or la plupart des féministes ne nient pas la différence de puissance physique entre hommes et femmes. De plus, tu ne parles pas de métiers tout aussi moins prestigieux mais essentiellement occupés par des femmes : femme de ménage, caissière, etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :