Rentrée France TV : Quid de la diversité? On prend (presque) les mêmes et on recommence

31 Août

 

crédits: cc

crédits: cc

Chère Delphine Ernotte,

Votre arrivée à la tête de France télévision était un symbole, comme première femme (enfin) à prendre ce poste. Qui plus est une femme engagée, du moins dans vos paroles sur les questions de diversité. Nous présagions une rentrée 2016 plus paritaire, plus jeune, plus accès « diversité ». D’ailleurs, en 2015, vous aviez fait une déclaration franche et courageuse: « On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change ». Un an plus tard, le constat est décevant.

D’abord, vous avez remercié Julien Lepers, présent depuis des décennies sur l’antenne. Votre idée, devant des audiences annoncées en berne était simple: il s’agissait de rajeunir l’émission Question pour un champion. Mais en ne le remplaçant par un autre homme blanc de 45 ans, on ne peut pas dire que cela change énormément. C’est un « coup de jeune » mou.

Globalement, le constat est clair: les femmes ont remplacé des femmes. Mais les hommes restent très majoritaires à l’antenne, qu’ils soient journalistes, animateurs, ou présentateurs, sauf dans le cas de Caroline Roux qui remplace Yves Calvi pour C dans l’air, mais perd son émission C politique. Sinon Elise Lucet remplace Guilaine Chenu et Françoise Joly pour Envoyé spécial. Elle est elle-même remplacée au 13 h par son joker Marie-Sophie Lacarrau. Idem pour Marie Drucker, joker du week end. Leïla Kaddour-Boudadi, ex France Inter lui succède (et nous nous en réjouissons). Un bémol: Nous aurions espéré qu’elle soit carrément promue à la tête de l’info. Rappelons que les femmes sur France Television sont seulement « des joker », depuis le départ de Béatrice Schönberg en 2007. Contrairement à la une, aucune femme n’a été à la tête du 20h en semaine. La « révolution » n’est décidément pas pour cette rentrée, si tant est que mettre une femme au 20h en soit vraiment une. Mais passons. Léa Salamé est promue et dirigera un magazine culturel. C’est peut-être la seule création d’émission avec une femme en première ligne. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela ne fait pas beaucoup. D’ailleurs, en matière de « diversité » on est très loin du compte.

Mais le comble reste l’emploi comme chroniqueuse sur France 2 d’Eugénie Bastié. Qu’elle ne fut pas notre surprise lorsqu’elle fut annoncée comme membre de l’équipe de Thomas Thouroude  pour Actuality. Cette chroniqueuses anti-IVG au discours réactionnaire semble prendre la place laisser libre par Eric Zemmour sur ce créneau. Elle incarne un discours anti-féministe agressif où elle mélange les références pour créer une certaine confusion. Les anti-féministes semblent avoir une place de choix dans les médias. Est-ce en raison de la course à la polémique  au « buzz » aux audiences ? Le parti pris de l’émission est d’avoir une équipe dite « hétéroclite », mais personne ne semble contrebalancer les idées réactionnaires de la journaliste. Dommage. Décidément chère Delphine Ernotte, nous espérions bien mieux.

Charlotte Lazimi

 

Une Réponse to “Rentrée France TV : Quid de la diversité? On prend (presque) les mêmes et on recommence”

  1. Canta septembre 28, 2016 à 1:02 #

    Bonsoir,
    Il y a un symbole qui pèse très lourd : les déclarations sexistes de Michel Field, le n°2 de France Televisions. Pourquoi remplacer une journaliste par une autre ? Parce que la seconde est plus « virevoltante et sexy », ose-t-il expliquer, décomplexé. Et compétente, non ? Ah non, ça, il n’en dit rien.
    Symboliquement, c’est grave. Cela renvoie à l’habituel place des femmes « bimbos » à la télé, présentes uniquement pour leur plastique et jamais pour leurs réflexions. Cf. le tout petit nombre d’expertes invitées à commenter l’actualité. Expert = homme. Femme = Bimbo.
    Delphine Ernotte ne s’est jamais désolidarisée de ces propos de son n°2. Il serait si bon qu’elle se prononce enfin pour expliquer quelles décisions concrètes elle prend pour faire avancer le féminisme à la télé au sens large, et à France Télé en particulier.
    Et dehors le vieux machiste blanc de plus de soixante ans, Michel Field !! T’as fait ton temps pépère, la télé de papa où une bombasse t’annonçait seulement la météo et le film du soir, et laissait parler les hommes, fini !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :