Tag Archives: Christine Bard

Pourquoi la tribune de Deneuve et compagnie a eu un tel écho ?

15 Jan
Capture d_écran 2018-01-14 à 15.38.57Capture d_écran 2018-01-14 à 15.39.11
Depuis une semaine, on ne parle que de ça.  En effet, la tribune « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle » a suscité depuis sa publication le 9 janvier dernier un certain émoi. En cause des propos jugés outranciers par une bonne partie des Français.e.s. Catherine Deneuve est elle-même  très partiellement revenue sur le texte,  dans sa lettre à Libération parue ce matin, où elle maintient que nous vivons dans un climat de censure et de délation sur les réseaux sociaux, position qui reste très discutable. Soit. Catherine Deneuve prend au moins la peine de se désolidariser de certaines signataires en roue libre depuis quelques jours. Des signataires qui, en réclamant au nom des hommes, soi-disant des « victimes de la misère sexuelle » le droit d’importuner, se sont fait les porte-parole d’une pensée rétrograde, misogyne et ancienne. Leur prise de position a engendré de nombreux débats,et a reçu une réelle approbation d’une autre partie des Français·e·s. . Pourquoi? Parce que ses autrices ont joué sur les peurs et les fantasmes, que nous avons résumé en 5 points.

Lire la suite

Publicités

Le féminisme pop, un vrai-faux concept ?

22 Oct
La série Girls, symbole du " féminisme pop" D.R.

La série Girls, symbole du  » féminisme pop » D.R.

Depuis quelques mois, la presse adore parler des « pop féministes », de ces nanas bien dans leur peau « décapantes, cash, déjantées, irrévérencieuses, névrosées, provocantes, intelligentes », en bref, à mille lieues du « féminisme old school des années 70 ». C’est en tout cas ce qu’expliquait en juin 2014 Obsession le supplément du Nouvel Obs. Les « pop » féministes seraient donc « plus cool ».

Lire la suite

A la recherche de la troisième vague

28 Déc

We can do itLe 28 décembre sera diffusé sur Public Sénat un documentaire intitulé « La dernière vague du féminisme  », dans lequel nous sommes interviewées. Blogueuses et féministes, nous incarnons à notre manière cette fameuse troisième vague, qui succède selon certaines historiennes à celle de la conquête de la citoyenneté, puis à la conquête de la contraception et du droit à l’avortement.  Si cela nous a intéressées de tenter de définir cette troisième vague, il faut bien reconnaître qu’elle est très difficile à décrire, tant elle est hétérogène. Lire la suite