Tag Archives: Eric Zemmour

Pourquoi la tribune de Deneuve et compagnie a eu un tel écho ?

15 Jan
Capture d_écran 2018-01-14 à 15.38.57Capture d_écran 2018-01-14 à 15.39.11
Depuis une semaine, on ne parle que de ça.  En effet, la tribune « Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle » a suscité depuis sa publication le 9 janvier dernier un certain émoi. En cause des propos jugés outranciers par une bonne partie des Français.e.s. Catherine Deneuve est elle-même  très partiellement revenue sur le texte,  dans sa lettre à Libération parue ce matin, où elle maintient que nous vivons dans un climat de censure et de délation sur les réseaux sociaux, position qui reste très discutable. Soit. Catherine Deneuve prend au moins la peine de se désolidariser de certaines signataires en roue libre depuis quelques jours. Des signataires qui, en réclamant au nom des hommes, soi-disant des « victimes de la misère sexuelle » le droit d’importuner, se sont fait les porte-parole d’une pensée rétrograde, misogyne et ancienne. Leur prise de position a engendré de nombreux débats,et a reçu une réelle approbation d’une autre partie des Français·e·s. . Pourquoi? Parce que ses autrices ont joué sur les peurs et les fantasmes, que nous avons résumé en 5 points.

Lire la suite

Publicités

Eugénie Bastié, Eric Zemmour, décryptage du discours antiféministe qui fascine les médias

25 Mai
crédits: creative common/Dalymotion (capture)

crédits: creative common/Dalymotion (capture)

La recette semble simple. Homme ou femme, jeune ou vieux, l’ennemi des droits des femmes a toujours la même rhétorique: un discours ultra-conservateur, homophobe et misogyne. C’est peut-être ce qui fascine les médias. Ce dernier accuse les féministes de tous les maux. Soit il estime qu’il n’y a pas d’inégalités entre femmes et hommes. Soit, il considère que l’inégalité est le meilleur système. Les Martiennes ont décidé de décrypter ses arguments, souvent insidieux et subtils, mais qui n’ont qu’une ambition assumée: décrédibiliser et combattre les avancées en faveur de l’égalité.

Lire la suite

Oui Meryl Streep, être féministe c’est être humaniste!

5 Oct

Meryl Streep

 

Aux Etats-Unis, le mot « féministe » n’est pas tabou. Si de nombreuses personnalités le revendiquent, Meryl Streep, pourtant connue pour son engagement à Hollywood, a récemment botté en touche. L’actrice trois fois oscarisée, interviewée par le magazine Time out, a refusé de se définir ainsi, préférant rétorquer: « Je suis humaniste ». C’est d’autant plus étonnant qu’elle est l’affiche du film Les Suffragettes – sortie prévue en France le 18 novembre prochain – qui relate la lutte des Anglaises pour conquérir le droit de vote. Un combat féministe s’il en est. Que se cache-t-il derrière cet argument : l’humanisme plutôt que le féminisme ?  Lire la suite

2014, année féministe?

29 Déc

Emma Watson ONU

S’il y a bien une chose qui a distingué 2014 des années précédentes, c’est l’écho médiatique donné aux sujets féministes. Habituellement cantonnés aux entrefilets des journaux, ils se sont payé le luxe d’occuper l’espace régulièrement, à travers des dossiers voire des couvertures dans les magazines.

Lire la suite

Le féminisme pop, un vrai-faux concept ?

22 Oct
La série Girls, symbole du " féminisme pop" D.R.

La série Girls, symbole du  » féminisme pop » D.R.

Depuis quelques mois, la presse adore parler des « pop féministes », de ces nanas bien dans leur peau « décapantes, cash, déjantées, irrévérencieuses, névrosées, provocantes, intelligentes », en bref, à mille lieues du « féminisme old school des années 70 ». C’est en tout cas ce qu’expliquait en juin 2014 Obsession le supplément du Nouvel Obs. Les « pop » féministes seraient donc « plus cool ».

Lire la suite

Le cas Zemmour: faut-il être misogyne, raciste et homophobe pour passer à la télé ?

6 Oct

Eric-Zemmour---Youssoupha

La question mérite d’être posée, surtout lorsqu’on voit le tapis rouge déroulé par certaines émissions au soi-disant trublion Éric Zemmour. Après l’interview/débat de Léa Salamé, Laurent Ruquier et Aymeric Caron samedi soir de l’émission On n’est pas couché, il était de nouveau invité sur les ondes de France inter lundi matin à 7h50, et nous, on frôle l’overdose. Cette fois, il est encore interrogé mollement par Léa Salamé, qu’il connaît bien (elle a animé pendant un an l’émission Ça se dispute sur I-télé, dans laquelle Éric Zemmour officie depuis onze ans, face d’abord à Christophe Barbier, puis à Nicolas Domenach). Si on ne peut que constater la complaisance de ceux qui sont censés dénoncer, corriger ou apporter la contradiction à ses propos, il s’agit aujourd’hui de décrypter le cas Zemmour. Lire la suite

Pourquoi ont-ils tous peur d’Hillary Clinton ?

24 Jan
D.R.

D.R.

Outre-Atlantique, cette couverture du Time sur Hillary Clinton a fait scandale. Et pour cause. On y voit le talon de cette dernière écraser un homme, avec en titre : « Quelqu’un peut-il arrêter Hillary ? L’art de faire peur à ses rivaux avant même qu’ils ne se présentent [aux élections] ». Car l’ancienne Secrétaire d’Etat se préparerait pour les primaires du parti démocrate en vue de la présidentielle de 2016 (Rien n’est encore officiel). De Slate.com à Feministing, célèbre blog féministe américain, on s’est insurgé contre cette « cover » pour le moins misogyne. Le Time nous avait habituées à beaucoup mieux, en choisissant par exemple Malala Yousafzaï comme personnalité de l’année, ou en mettant en une, la désormais milliardaire, Sheryl Sandberg, avec ce titre « Ne la haïssez parce qu’elle est brillante ».  Ce que nous retenons de ce choix éditorial ? Il nous rappelle un vieux stéréotype sexiste, qu’on avait presque oublié. 

Lire la suite