Tag Archives: Femmes

Tiens toi droite: quand cinéma rime avec féminisme

26 Nov
D.R.

D.R.

Ce film de la réalisatrice  Katia Lewkowicz est un aperçu des injonctions que subissent souvent les femmes. Le féminisme y est assumé et subtil, quoique parfois un peu anxiogène.

Lire la suite

Parité respectée ! Et après ?

3 Avr
cc crédits Benjamin Géminel

cc crédits Benjamin Géminel

Le nouveau gouvernement a sauvé la parité et gardé un ministère des Droits des femmes, un peu noyé dans d’autres compétences. Si cette décision peut paraître anodine pour certains, elle n’en est pas moins capitale. Lire la suite

Médias : les femmes à la une, c’est pour quand ?

3 Mar

Affiche RTL sexiste

Il existe un grand paradoxe chez les journalistes. Alors qu’ils passent leur journée à décrypter notre société et à (souvent) en dénoncer les inégalités, ils ne font souvent guère mieux que les autres. Si la remarque leur est souvent faite en matière d’exploitation des jeunes et de non-représentation des minorités, les voix s’élèvent plus rarement sur la question de la sous-représentation des femmes dans les médias. Peut-être parce que la cohorte de jeunes présentatrices donne l’impression -erronée- que la parité est installée dans les médias. Pourtant, c’est un fait, régulièrement rappelé dans les enquêtes : les femmes gagnent toujours 12% de moins que les hommes à compétences égales. Elles ne sont également que 3/10 dans la hiérarchie et 18% à être sollicitées comme expertes sur les plateaux.

Lire la suite

L’inégalité à l’envers, un fantasme à la mode…

18 Fév
Dans Jacky au royaume des filles, Riad Sattouf met en scène une société dominée par les femmes pour mieux dénoncer les inégalités.

Dans Jacky au royaume des filles, Riad Sattouf met en scène une société dominée par les femmes pour mieux dénoncer les inégalités.

Lundi matin, Marcel Gauchet,  philosophe et historien était l’invité de la matinale de France Inter sur l’école et la transmission du savoir. Le vrai problème de l’école selon lui ? « C’est celui de l’inégalité à l’envers » entre garçons et filles au profit de ces dernières. Décryptage.

Lire la suite

« Le Loup de Wall Street » : un film misogyne ?

16 Jan
Le loup de Wall Street D.R

Le loup de Wall Street D.R

Le dernier film de Martin Scorsese est le carton de ce début d’année et promet d’être la star des Oscars, tant les critiques sont dithyrambiques. Pourtant quelques voix se sont élevées pour en dénoncer la misogynie et la représentation négative des femmes . Chez les martiennes, il y a débat. Lire la suite

Pourquoi les femmes sont si nulles? Bruno Mantovani a l’explication!

14 Oct
Susanna Mälkki, violoncelliste et chef d'orchestre finlandaise, directrice musicale de l'Ensemble intercontemporain

Susanna Mälkki, violoncelliste et chef d’orchestre finlandaise, directrice musicale de l’Ensemble intercontemporain

A la question « Pourquoi les femmes n’accèdent-elles pas plus souvent à des postes à haute responsabilité ? », les réponses des institutions laissent parfois à désirer. C’est le cas de Bruno Mantovani, directeur du Conservatoire National Supérieur de Paris. Dans une conférence retransmise sur France Musique, qui a fait polémique, il tente d’expliquer pourquoi les femmes n’arrivent pas au plus haut niveau et égrène les stéréotypes sexistes qu’il assène (probablement avec sincérité) comme des vérités. L’enjeu n’est pas de stigmatiser l’homme, mais plutôt ses propos.  Décryptage. Lire la suite

Cheek generation

1 Oct

jeunCheek imageComme il est difficile de lutter contre les stéréotypes… qu’ils concernent les femmes ou les jeunes. Le Magazine Cheek, co-fondé par la martienne Myriam Levain et les martiennes de cœur Faustine Kopiejwski  et Julia Tissier, relève le défi en proposant un féminin nouveau genre, un vrai pure-player pour la génération Y, où la culture et la société sont mises à l’honneur. Et le challenge est de taille: créer un magazine  « idéal », qui donnerait la part belle aux jeunes femmes, en « infusant » du féminisme dans son contenu.  Exit la « it-girl », bienvenue à la « do-it-girl ». On se réjouit donc de cette nouvelle création, qui fait la part belle au fond et à la forme, sans jamais sacrifier l’un pour l’autre. Chez les martiennes,  on comprend aujourd’hui qu’on était déjà Cheek sans le savoir! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne lecture. Et que les martiens se rassurent, il y en a aussi un peu pour eux.

Charlotte Lazimi