Tag Archives: Frédéric Beigbeder

Ces stars qui sont féministes et vous ne le saviez (peut-être) pas ! Partie 4

10 Juil

Emma_Watson_2012Beyoncé, Taylor Swift ou Lena Dunham ou encore Emma Watson ne cachent pas leur féminisme. Mieux, elles le revendiquent. Pourtant, le mot est toujours tabou, notamment pour certaines actrices françaises. Heureusement, d’autres s’engagent pour l’égalité femmes/hommes. Nous vous proposons une série, cet été, avec des personnalités féministes et fières de l’être. Quatrième partie cette semaine.

Lire la suite

Publicités

Les Martiennes 2013 : A vos votes !

24 Déc

martienne2013J-8 avant 2014: le moment idéal pour publier notre top 10 des Martiennes qui ont marqué 2013. Par leur prise de parole, leur œuvre ou leur combat militant, elles ont fait bouger les choses cette année. À vous de voter pour celles (et ceux) qui vous ont le plus convaincus cette année. A vos votes!

Lire la suite

La défense du client: le sujet prétexte des hétéro-connards

30 Oct

flickr: cc

« Les hétéro-connards », comme ils aiment si bien se définir, ont encore frappé. Cette fois, non pas pour remettre au goût du jour un journal des années 70, mais pour prendre fait et cause pour le « droit à la pute ».  Dans une tribune élégante à paraître le 7 novembre prochain sur Causeur, (dont une ébauche a déjà fuité dans la presse), ceux qui s’appellent les « 343 salauds » dénoncent le projet de loi de pénalisation des clients, défendu par la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Si le débat sur cette loi ne fait que commencer, avec maladresse et virulence ( comme le montre la polémique Causette), ce texte, qui se veut drôle et provocateur, n’élève pas le débat. Au contraire.  Sous couvert de parler de prostitution, cette prise de position est un prétexte pour s’attaquer aux féministes et délégitimer le combat pour le droit des femmes. Le crédo ? Les hommes seraient aussi des victimes menacées par un législateur qui s’intéresserait de trop près à « leurs fesses ».

Lire la suite

L’hétéro connard (et ringard)

9 Sep
hétéro connard et ringard

Don Draper dans la série Mad Men, DR

Je ne dois vraiment rien comprendre au marketing, parce que depuis jeudi dernier et la sortie du magazine Lui, il y a un truc qui m’échappe. Comment en 2013, peut-on avoir moins de 70 ans et faire un plan de communication autour de l’hétéro connard (dixit Frédéric Beigbeder)? Il y a quelques chose, non pas de provoquant, mais de carrément réactionnaire à viser cette catégorie de lecteurs l’année où le mariage gay a enfin été voté en France. Cette même année où les masculinistes ont fait leur apparition, dénonçant la soi-disant mainmise des « bonnes femmes » sur tous les pouvoirs et criant à la disparition de la virilité façon Zemmour ou Delon . Alors que 2013 s’annonce à beaucoup de niveaux comme une année de contre-révolution, Lui semble déjà s’inscrire dans ce vaste mouvement de néo-nostalgiques cramponnés à leurs acquis chancelants.

Lire la suite