Tag Archives: hommes

Médias : les femmes à la une, c’est pour quand ?

3 Mar

Affiche RTL sexiste

Il existe un grand paradoxe chez les journalistes. Alors qu’ils passent leur journée à décrypter notre société et à (souvent) en dénoncer les inégalités, ils ne font souvent guère mieux que les autres. Si la remarque leur est souvent faite en matière d’exploitation des jeunes et de non-représentation des minorités, les voix s’élèvent plus rarement sur la question de la sous-représentation des femmes dans les médias. Peut-être parce que la cohorte de jeunes présentatrices donne l’impression -erronée- que la parité est installée dans les médias. Pourtant, c’est un fait, régulièrement rappelé dans les enquêtes : les femmes gagnent toujours 12% de moins que les hommes à compétences égales. Elles ne sont également que 3/10 dans la hiérarchie et 18% à être sollicitées comme expertes sur les plateaux.

Lire la suite

Publicités

L’inégalité à l’envers, un fantasme à la mode…

18 Fév
Dans Jacky au royaume des filles, Riad Sattouf met en scène une société dominée par les femmes pour mieux dénoncer les inégalités.

Dans Jacky au royaume des filles, Riad Sattouf met en scène une société dominée par les femmes pour mieux dénoncer les inégalités.

Lundi matin, Marcel Gauchet,  philosophe et historien était l’invité de la matinale de France Inter sur l’école et la transmission du savoir. Le vrai problème de l’école selon lui ? « C’est celui de l’inégalité à l’envers » entre garçons et filles au profit de ces dernières. Décryptage.

Lire la suite

L’amour, les hommes, la monogamie… par Maïa Mazaurette

25 Sep
maia mazaurette la coureuse

La Coureuse, Editions Kero

Maïa Mazaurette parle de sexe sans parler de cul et n’a jamais caché ses convictions féministes. Ne vous fiez donc pas à la couverture de son dernier roman, La Coureuse, que l’on pourrait, à première vue, prendre pour de la vulgaire chicklit. Derrière la chronique d’une rencontre et d’une rupture, se trouve en fait une certaine vision du couple et des rapports hommes-femmes : la sienne.

Lire la suite

Revue de web du 1er mars 2012

1 Mar

Eva Joly crédits: Eva Joly Flickr:cc

Le « Eva Bashing »

Pas facile d’être candidat à l’élection présidentielle, surtout lorsqu’on est une femme. Eva Joly en sait quelque chose.  On s’est d’abord moqué de son accent, ses lunettes rouges, son style (cf la polémique Nadine Morano), et de certaines de ses propositions. Le Monde s’interroge donc sur le « Eva bashing », qui serait « un dénigrement systématique, mélange d’ironie dévastatrice et de mépris machiste », de bon ton chez les éditorialistes dans les diners mondains. Existe-t-il vraiment ?  A lire ici

Pourquoi les coachs sont (presque) toujours des hommes?

Rue89 pose cette judicieuse question. Dans le sport, les femmes sont rarement nommées entraineurs d’une équipe que ce soit une équipe composée aussi bien d’hommes que de femmes. Une exception française? Peut-être. Les raisons sont nombreuses allant du machisme des dirigeants, des joueurs ou de la difficile conciliation entre vie professionnelle et vie privée. A lire ici.

Et si la lutte contre le sexisme et l’homophobie passait par le théâtre…

C’ets le parti pris de  la compagnie Théâtre à la carte. Ses comédiens mettent en scène des situations pour tenter de sensibiliser les salariés sur des questions spécifiques, comme le sexisme ou l’homophobie. L’obectif premier : une prise de conscience pour faire évoluer les mentalités. A lire le reportage de Libération

Une publicité pour les femmes

Si vous êtes une femme, vous pourrez voir, cette pub… Mais seulement si vous êtes une femme. Une association qui milite en faveur de l’éducation des petites filles diffuse ce spot très particulier  sur un panneau interactif installé dans cet Abribus de Londres, dans Oxford Street. A lire ici 

L’homme est l’avenir du féminisme

26 Juil
Homme feministe, this is what a feminist look like

Crédits: John Oxton Flikr: cc

Et si l’émancipation de la femme passait avant tout par l’homme ? Loin de tous les clichés  « anti-mecs », il existe indéniablement chez les féministes de la nouvelle école une grosse tendance à impliquer la gent masculine dans leurs actions. Il faut dire qu’eux-mêmes rougissent de moins en moins à l’idée de se proclamer féministes. Après tout, s’il s’agit de rééquilibrer les pouvoirs entre les sexes et de se libérer des stéréotypes, autant que tout le monde s’y mette ensemble, non ?

Lire la suite

Revue de web du 21 juin 2011

21 Juin

Chaque jour (ou presque), une martienne vous envoie ses liens préférés. Anodins, engagés, révoltants, les articles sont choisis avec soin, essentiellement en français, mais parfois en anglais ou en espagnol…

Campagne Osez le clito

crédits: Osez le Féminisme

La campagne Osez le clito ne fait pas l’unanimité

Et pour cause ! On attendait quelque chose d’un peu plus vendeur pour parler d’un sujet aussi méconnu que le clitoris. Les martiennes que nous sommes ne peuvent que saluer l’initiative d’Osez le Féminisme d’aborder le tabou du plaisir féminin, mais regrettent que l’association n’ait pas choisi des images plus attractives pour sensibiliser le grand public à ce vaste sujet. La bonne nouvelle, c’est qu’on n’aura jamais parlé autant de clitoris. Les réactions à la campagne sont à lire sur le site les Inrocks et sur le blog d’Anaïs’ Misfits

L’égalité salariale entre homme et femme? Plus le souci de Walmart

Les dirigeants de Walmart peuvent dormir tranquilles. La Cour suprême vient de leur donner raison. Elle refuse que sept anciennes employées, qui reprochaient à Walmart de ne pas leur avoir donné une rémunération égale à celle de leurs homologues masculins, mènent une « class action ». Ces femmes souhaitaient poursuivre en justice la chaîne de supermarchés pour discrimination. L’enjeu d’une « class action »? Représenter lors du procès plus d’1,5 million d’employées ou ex-employées défavorisées en termes de salaires et de promotions par rapport aux hommes occupant les mêmes postes. Ce procès gigantesque, qui risquait de condamner la chaîne de supermarchés discount à des milliards de dollars d’indemnités, n’aura pas lieu, à notre grand regret. A lire en français et en anglais.

« L’esprit n’a pas de sexe »

Ce n’est pas de nous mais de Poulain de la Barre, un auteur du 17ème siècle cité par Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe. Le Monde des Livres consacrait cette semaine un dossier entier à la place des femmes et à leur longue marche pour l’émancipation, à l’occasion de la sortie de La plus belle histoire des femmes et Les Faiseuses d’histoire. Des articles à lire ici.