Tag Archives: Michelle Bachmann

Présidentielle: Faut-il être « une mère » pour être crédible ?

22 Mar

Marine Le Pen Flikr: cc crédit:  Neno°La semaine dernière, son discours est presque passé inaperçu. Dans un grand meeting, Marine Le Pen s’est présentée comme « une présidente de parti, femme, et mère de trois enfants ». Prenant tout le monde à contre courant, la candidate, qui prône le déremboursement de l’IVG, a mis en avant le fait qu’elle était une maman. C’est une première pour le FN. Mais pas pour l’extrême droite américaine. En effet, la stratégie est rodée chez les femmes politiques du Tea Party. Mieux, c’est souvent leur meilleur axe de campagne, une stratégie de marketing politique dont elles usent et abusent. Deux exemples: Michelle Bachmann et Sarah Palin. Ces deux anciennes candidates à la primaire républicaine ont toujours joué sur leur rôle de mère de famille nombreuse, n’hésitant jamais à exposer leur ribambelle de bambins aux médias et aux émissions de télé-réalité en tout genre. Pourtant cette tactique électorale n’est pas réservée à l’extrême-droite. Souvenez-vous, Ségolène Royal en 2007, avait été la première à revendiquer son statut de mère de famille…

Lire la suite

Ces femmes politiques de l’extrême

6 Jan

Michelle Bachman crédits: gageskidmore Flickr ccC’est officiel, l’Américaine Michelle Bachmann, chantre de l’extrême droite américaine, se retire de la primaire républicaine. Cette ex-desperate housewife, mère de cinq enfants, aux idées les plus rétrogrades sur le sexe, l’homosexualité, l’immigration ou encore les impôts, ne sera pas candidate à l’élection présidentielle américaine. Pourtant l’émergence de dirigeantes de courants extrêmes semble se multiplier…Sarah Palin aux Etats-Unis, Marine Le Pen en France, Alessandra Mussolini, (petite fille du dictateur, députée) en Italie, ou encore (Krisztina Morvai)  en Hongrie…

Lire la suite

La schizophrénie des “féministes” du Tea Party

18 Juil
Michelle Bachmann

Michelle Bachmann Crédits: Gage Skidmore Flikr: cc

Difficile de se dire féministe, en France. L’image d’hystériques anti-hommes leur colle à la peau. Pourtant aux États-Unis, le terme est à la mode, au point que certaines femmes se revendiquent féministes, en dépit de leurs convictions. Ce sont les conservatrices du Tea Party. Les meilleurs exemples sont bien sûr les candidates à la primaire républicaine, Sarah Palin et Michelle Bachmann. Décryptage de leur stratégie.

Lire la suite