Tag Archives: Najat Vallaud-Belkacem

Bye bye chère secrétaire d’Etat des Droits des femmes, bonjour les clichés

11 Fév
Youtube

Youtube

Au début du quinquennat de François Hollande, celui-ci se présentait comme le président des femmes. Il prétendait vouloir œuvrer (plus que ses prédécesseurs en tout cas) pour l’égalité femmes/hommes. Ses nominations pour un gouvernement Valls III prouvent encore qu’il s’agissait d’un engagement de façade et que quatre ans après, on est encore loin du compte. Décryptage de ce remaniement.
Lire la suite

Publicités

Un temps de président : l’entourage très masculin de François Hollande

29 Sep
capture d'écran Pluzz documentaire La Générale

capture d’écran Pluzz @La Générale

Un documentaire sur la vie du palais présidentiel, autour de François Hollande: l’ambition portée par le film A l’Elysée, un temps de président d’Yves Jeuland, diffusé hier soir sur France 3, était forte. Quel portrait montrer des coulisses du pouvoir et du président lui-même, suivi pendant six mois de l’été 2014 aux attentats du 7 janvier  2015 ? L’enjeu ici n’est pas de juger de la qualité du documentaire ou de l’intérêt des images visionnées. Simplement, après sa diffusion, une question nous taraude: où sont les femmes ? Lire la suite

Femmes : François Hollande tente de faire illusion

9 Mar
crédit @AFP

crédit @AFP

Dimanche 8 mars, journée internationale des droits des femmes, c’était l’overdose. Comme chaque année, ce jour-là, on nous abreuve jusqu’à plus soif de milliers d’infos sur les inégalités femme/homme. En revanche, on a aussi malheureusement droit au pire en termes de marketing, dénoncé par Nadia Daame sur Slate et par les Inrocks. Et les politiques ne sont pas en reste. Avec plus ou moins de réussite…

Lire la suite

Najat Vallaud-Belkacem: trop jolie pour être compétente ?

11 Sep
Najat Vallaud-Belkacem et Gérard Collomb en 2012 du temps où il l'avait choisie dans son équipe D.R.

Najat Vallaud-Belkacem et Gérard Collomb en 2012 du temps où il l’avait choisie dans son équipe D.R.

C’est une vieille rengaine de la classe politique: les femmes ne seraient pas vraiment à leur place, surtout au pouvoir. Si elles sont en poste, ce serait surtout grâce au bon vouloir d’un homme: leur père, leur amant ou leur mari. C’est une idée tellement ancrée dans l’inconscient collectif, et particulièrement dans celui des hommes politiques, qu’elle revient toujours. Aujourd’hui, c’est le maire de Lyon, Gérard Collomb, qui s’illustre dans ce type d’exercice dans une interview donnée à l’Express. Celui-ci évoque la nouvelle et première femme ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Pour parler d’elle, les adjectifs sont pour le moins discutables. « C’est une communicante et une séductrice, mais elle doit se méfier des paillettes », avertit-il.

Lire la suite

Des listes féministes aux européennes, une fausse bonne idée ?

15 Avr

 

Flickr : cc crédits parti socialiste

Caroline de Haas en 2010 Flickr : cc crédits parti socialiste

Comme ça, sur le principe, cela devrait nous réjouir : des listes intitulées « Féministes pour une Europe Solidaire » seront présentes aux élections européennes. Elles défendent comme leur nom l’indique des idées féministes. Et ces listes sont, qui plus est, soutenues par des personnalités de premier plan comme l’historienne Michelle Perrot ou encore l’anthropologue Françoise Héritier. Leur leader n’est autre que Caroline de Haas, qui vient de quitter le Parti Socialiste,une figure médiatique engagée et co-fondatrice d’Osez-le-féminisme. Conseillère de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, jusqu’à l’année dernière, celle-ci sera tête de liste en Île-de-France. Le problème ? Cette politisation d’une aspiration pour l’égalité risque de segmenter un peu plus le féminisme, déjà peu audible.

Lire la suite

Parité respectée ! Et après ?

3 Avr
cc crédits Benjamin Géminel

cc crédits Benjamin Géminel

Le nouveau gouvernement a sauvé la parité et gardé un ministère des Droits des femmes, un peu noyé dans d’autres compétences. Si cette décision peut paraître anodine pour certains, elle n’en est pas moins capitale. Lire la suite

Julien Dray relance la guerre des sexes

12 Mar
Julien Dray crédits Rémi Désert Google Images: cc

Julien Dray crédits Rémi Désert Google Images: cc

Après le fantasme des femmes qui auraient pris le pouvoir pour asservir les hommes, une autre idée est en vogue. Il s’agit de l’éternelle « guerre des sexes », qui menacerait nos sociétés. Pour décrédibiliser les revendications féministes, l’argument est imparable. « Pourquoi voulez-vous la guerre ? », réplique-t-on aux demandes d’égalité salariale ou de meilleure représentativité des femmes dans les médias. Car c’est bien connu, « les féministes n’ont pas d’humour », « elles voient du sexisme partout », et ne savent pas « prendre un compliment quand elles en reçoivent  un». Surtout, pour leurs détracteurs, ces dernières veulent « créer du conflit ». Cette fois, c’est Julien Dray qui s’est illustré sur le sujet.

Lire la suite