Tag Archives: Nicolas Bedos

Et la Martienne 2013 est…

6 Jan

Les Martiennes 2013Pour la première fois cette année, nous avons donné la parole aux Martiennes et aux Martiens de cœur. L’objectif : rendre un hommage collectif aux féministes, femmes et hommes, qui ont marqué l’année 2013 par leur engagement, leur combat, ou simplement parce qu’ils ou elles représentent un modèle à suivre. Ces personnalités font tomber les stéréotypes sexistes, qui ne cessent d’opposer masculin et féminin, en assignant à chaque sexe des rôles, qu’il serait impossible de dépasser. Nous sommes heureuses de vous dévoiler les résultats… Lire la suite

Les Martiennes 2013 : A vos votes !

24 Déc

martienne2013J-8 avant 2014: le moment idéal pour publier notre top 10 des Martiennes qui ont marqué 2013. Par leur prise de parole, leur œuvre ou leur combat militant, elles ont fait bouger les choses cette année. À vous de voter pour celles (et ceux) qui vous ont le plus convaincus cette année. A vos votes!

Lire la suite

La défense du client: le sujet prétexte des hétéro-connards

30 Oct

flickr: cc

« Les hétéro-connards », comme ils aiment si bien se définir, ont encore frappé. Cette fois, non pas pour remettre au goût du jour un journal des années 70, mais pour prendre fait et cause pour le « droit à la pute ».  Dans une tribune élégante à paraître le 7 novembre prochain sur Causeur, (dont une ébauche a déjà fuité dans la presse), ceux qui s’appellent les « 343 salauds » dénoncent le projet de loi de pénalisation des clients, défendu par la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Si le débat sur cette loi ne fait que commencer, avec maladresse et virulence ( comme le montre la polémique Causette), ce texte, qui se veut drôle et provocateur, n’élève pas le débat. Au contraire.  Sous couvert de parler de prostitution, cette prise de position est un prétexte pour s’attaquer aux féministes et délégitimer le combat pour le droit des femmes. Le crédo ? Les hommes seraient aussi des victimes menacées par un législateur qui s’intéresserait de trop près à « leurs fesses ».

Lire la suite