Tag Archives: Osez le féminisme

Bye bye chère secrétaire d’Etat des Droits des femmes, bonjour les clichés

11 Fév
Youtube

Youtube

Au début du quinquennat de François Hollande, celui-ci se présentait comme le président des femmes. Il prétendait vouloir œuvrer (plus que ses prédécesseurs en tout cas) pour l’égalité femmes/hommes. Ses nominations pour un gouvernement Valls III prouvent encore qu’il s’agissait d’un engagement de façade et que quatre ans après, on est encore loin du compte. Décryptage de ce remaniement.
Lire la suite

Publicités

La victoire des féministes est celle de tout le monde

22 Jan
DR

DR

Cette semaine, deux événements, la fresque jugée sexiste du CHU de Clermont-Ferrand et la disparition de jeunes femmes dénudées du Sun (pour seulement une journée), ont été accueillis de la part de certains journalistes avec la même remarque : « C’est une victoire des féministes ». Pourquoi la victoire des féministes n’est pas celle de tout le monde ? Décryptage.

Lire la suite

A la recherche de la troisième vague

28 Déc

We can do itLe 28 décembre sera diffusé sur Public Sénat un documentaire intitulé « La dernière vague du féminisme  », dans lequel nous sommes interviewées. Blogueuses et féministes, nous incarnons à notre manière cette fameuse troisième vague, qui succède selon certaines historiennes à celle de la conquête de la citoyenneté, puis à la conquête de la contraception et du droit à l’avortement.  Si cela nous a intéressées de tenter de définir cette troisième vague, il faut bien reconnaître qu’elle est très difficile à décrire, tant elle est hétérogène. Lire la suite

Chère Carla Bruni

28 Nov
Chère Carla Bruni féminisme Vogue

Crédits Stijn Vogel

Vous devez avoir les oreilles qui sifflent depuis deux jours. Il faut dire que nous sommes un certain nombre à vous parler sur Twitter à travers le hashtag #ChèreCarlaBruni, lancé par Osez le féminisme en réponse à votre interview à paraître dans Vogue. Un entretien qui révèle que vous aussi, vous souffrez du syndrome «Attention, je ne suis pas du tout féministe», malheureusement très répandu. D’après ceux qui ont pu vous lire, voici en substance votre position :  « Dans ma génération, on n’a pas besoin d’être féministe. Il y a des pionnières qui ont ouvert la brèche. Je ne suis pas du tout militante féministe. En revanche, je suis bourgeoise. J’aime la vie de famille, j’aime faire tous les jours la même chose. J’aime maintenant avoir un mari. Je suis une vraie bourge! J’ai fini par devenir ma mère, à certains égards, malgré mes huit ans d’analyse! »

Lire la suite

Vive le 9 mars!

9 Mar

Crédits Le Point Virgule

Ça y est, on est le 9 mars et la surenchère des sujets « femmes » devrait prendre fin. Après plusieurs jours de matraquage (et plusieurs semaines de préparatifs) en vue de ce sacro-saint 8 mars, même les plus investies dans la cause féministe sont en pleine indigestion. Il faut dire qu’avec l’élection présidentielle qui approche, tout le monde a mis le paquet cette année, du côté des associations comme des médias. Depuis 48h on a donc tout lu, vu, entendu sur la femme arabe, sur la femme précaire, sur la femme politique, sur la femme entrepreneuse, sur la femme handicapée, sur la femme battue, et même sur la femme pouf. Chez les Martiennes, nous préférons garder notre énergie pour le reste de l’année, et réserver nos posts à des jours où ils ne seront pas noyés dans le flot de l’info bonne conscience, qui permet de publier tous ces sujets-qu’on-ne-sait-jamais-où-caser et que grâce au 8 mars, on ressort tous les ans du frigo. De notre côté, on aimerait évidemment voir plus souvent tant de femmes mises sur le devant de la scène. D’autant plus que des femmes qui font des choses formidables, il y en a plein. D’ailleurs, à notre échelle, nous espérons participer à leur mise en avant permanente, et pas seulement le temps d’une journée. Aujourd’hui, nous vous épargnerons donc un énième billet sur le 8 mars, mais bonnes joueuses que nous sommes, voici quelques articles qui, dans ce tourbillon XX, nous ont semblé intéressants.

Les subverchics

L’Express Styles consacre son numéro de la semaine aux Françaises et décrypte une nouvelle tendance : les subverchics. A l’image d’une Sophia Aram ou d’une Bérengère Krief, une génération de femmes est en train d’émerger , à la fois glamour et cash. Et si c’étaient elles, les nouveaux visages de l’émancipation féminine?
http://www.lexpress.fr/styles/vip/maiwenn-les-brigitte-sophia-aram-le-triomphe-des-subverchics_1090322.html

Il n’y a pas de petits combats

La philosophe Geneviève Fraisse regrette la tendance au dénigrement des combats féministes, régulièrement accusés de ne pas être une priorité. Faux! Sa tribune à lire sur Le Plus Obs.

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/364308-journee-de-la-femme-les-combats-feministes-ne-viennent-jamais-au-bon-moment.html

Et si on inversait les rôles?

Le site Terriennes publie, à l’occasion du 8 mars, une sélection de clips tournés par Vie de Meuf et Osez le féminisme! qui dénoncent le sexisme ordinaire en inversant les rôles hommes-femmes le temps d’un tournage. Très efficace.
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Videos/Vie-de-Meuf/p-20588-Vie-de-Meuf.htm

Le plaisir féminin, ce grand tabou

Le Monde se penche sur la question de la jouissance des femmes, encore inconnue pour un grand nombre d’entre elles, trop inhibées et trop écrasées par les tabous. La libération sexuelle n’en est qu’à ses balbutiements, il faut continuer la lutte!
http://www.lemonde.fr/vous/article/2012/03/08/jeunes-femmes-cherchent-plaisir-desesperement_1654325_3238.html#xtor=AL-32280258

Myriam Levain

Présidentielle: Les femmes, les candidats s’assoient dessus?

26 Jan
"Les femmes on s'assoit dessus", crédits:  campagne du laboratoire de l'Egalité

"Les femmes on s'assoit dessus", crédits: campagne du laboratoire de l'Egalité

Présidentielle 2012, où sont les femmes? Pas dans le staff (A l’exception de quelques jeunes et jolies porte-paroles)  et surtout pas dans les programmes des candidats. Lors de la campagne des primaires, Martine Aubry  s’était présentée comme la candidate des femmes et des féministes. Françoise Héritier, célèbre anthropologue féministe, l’avait même soutenue. Mais depuis, plus rien, à gauche comme à droite. Les femmes sont les grandes oubliées de ce début de campagne.

Lire la suite

Revue de web du 21 juin 2011

21 Juin

Chaque jour (ou presque), une martienne vous envoie ses liens préférés. Anodins, engagés, révoltants, les articles sont choisis avec soin, essentiellement en français, mais parfois en anglais ou en espagnol…

Campagne Osez le clito

crédits: Osez le Féminisme

La campagne Osez le clito ne fait pas l’unanimité

Et pour cause ! On attendait quelque chose d’un peu plus vendeur pour parler d’un sujet aussi méconnu que le clitoris. Les martiennes que nous sommes ne peuvent que saluer l’initiative d’Osez le Féminisme d’aborder le tabou du plaisir féminin, mais regrettent que l’association n’ait pas choisi des images plus attractives pour sensibiliser le grand public à ce vaste sujet. La bonne nouvelle, c’est qu’on n’aura jamais parlé autant de clitoris. Les réactions à la campagne sont à lire sur le site les Inrocks et sur le blog d’Anaïs’ Misfits

L’égalité salariale entre homme et femme? Plus le souci de Walmart

Les dirigeants de Walmart peuvent dormir tranquilles. La Cour suprême vient de leur donner raison. Elle refuse que sept anciennes employées, qui reprochaient à Walmart de ne pas leur avoir donné une rémunération égale à celle de leurs homologues masculins, mènent une « class action ». Ces femmes souhaitaient poursuivre en justice la chaîne de supermarchés pour discrimination. L’enjeu d’une « class action »? Représenter lors du procès plus d’1,5 million d’employées ou ex-employées défavorisées en termes de salaires et de promotions par rapport aux hommes occupant les mêmes postes. Ce procès gigantesque, qui risquait de condamner la chaîne de supermarchés discount à des milliards de dollars d’indemnités, n’aura pas lieu, à notre grand regret. A lire en français et en anglais.

« L’esprit n’a pas de sexe »

Ce n’est pas de nous mais de Poulain de la Barre, un auteur du 17ème siècle cité par Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe. Le Monde des Livres consacrait cette semaine un dossier entier à la place des femmes et à leur longue marche pour l’émancipation, à l’occasion de la sortie de La plus belle histoire des femmes et Les Faiseuses d’histoire. Des articles à lire ici.