Ces stars sont féministes et vous ne le saviez (peut-être) pas! Partie 2

17 Juin
crédit: Kit Steinkellner

crédit: Kit Steinkellner

Beyoncé, Taylor Swift ou Lena Dunham ne cachent pas leur féminisme. Mieux, elles le revendiquent. Pourtant, le mot reste tabou, notamment pour certaines actrices françaises. Heureusement, d’autres s’engagent pour l’égalité femmes/hommes. Nous vous proposons une série, cet été, avec nos personnalités féministes et fières de l’être. Deuxième partie cette semaine.


Adele_Haenel_2012

6) Adèle Haenel 

Dans tous les portraits qui lui sont consacrés, le féminisme vient invariablement la qualifier. Adèle Haenel assume, et sait de quoi elle parle. En août 2014, dans Grazia, elle répond à la question : « Les Combattants [film pour lequel elle a reçu un César] est-il féministe ? ». « Oui , répond cette dernière, parce que le féminisme ne parle pas que des filles. L’idée n’est pas de dire : « On déteste les hommes ». C’est dans le rapport entre les genres que ça se joue : ça s’invente, ça change selon les personnes. » La jeune femme ne s’arrête pas là. « Après, le féminisme, ça reste quelque chose à défendre ! , ajoute-t-elle. Prenez les chiffres sur la violence, les salaires, la répartition du pouvoir, les tâches ménagères… Il ne faut pas lâcher parce qu’on aurait honte de défendre une cause, ou peur de s’associer à des femmes qui détestent les hommes. Parce que ce n’est pas vrai. »

 Shonda Rhimes

7) Shonda Rhimes

La productrice à succès de Grey’s Anatomy, Scandal, How to get away with murder, et à la rentrée, The Catch, n’a jamais caché son engagement pour les femmes. Fin 2014, elle a a reçu le Sherry Lansing Leadership Award. Son discours était tourné vers les femmes et le plafond de verre. A écouter d’urgence. C’est surtout dans la fiction qu’on retrouve son féminisme. Ses personnages principaux, de Meredith Grey à Olivia Pope, sans oublier Cristina Yang ou Annalise Keating, sont aussi complexes que brillantes dans leur domaine. Shonda Rhimes aborde aussi des sujets tabous, notamment avec le personnage de Cristina Yang, qui ne veut pas d’enfant et ne souhaite qu’une chose : avoir une carrière hors du commun. Nous avions parlé de ces personnages féministes dans un post des Martiennes. A  voir ou revoir: cette vidéo, qui résume à elle seule la difficulté d’être une femme en politique, avec l’incroyable Lisa Kudrow. Aussi jouissif que pertinent.

Ellen Degeneres

8) Ellen DeGeneres

La célèbre présentatrice Ellen DeGeneres prend souvent position pour les femmes et pour le mariage pour tous. Épouse à la ville de l’actrice Portia de Rossi depuis quatre ans, elle s’illustre régulièrement sur l’égalité femmes/hommes dans des éditos ou des sketchs. Pour n’en citer que deux : elle s’est réjouie que des femmes soient choisies pour apparaître enfin sur les billets de banques. Elle s’est aussi moquée de la marque BIC, lorsqu’elle a décidé de créer des stylos « pour les femmes ».  C’est  bien sûr toujours drôle et incisif. Mieux, Ellen DeGeneres fait passer des idées féministes et dénonce des situations injustes ou absurdes sans jamais se départir de son humour.

Zooey Deschanel photographed in Austin Texas for Filter magazine 3.20.08

 9) Zooey Deschanel

Cela fait quelques années qu’elle le répète dans la presse féminine, de Glamour à Instyle, en passant par Cosmopolitan:  Zooey Deschanel est féministe et féminine. L’actrice/productrice refuse d’opposer les deux. En 2013, elle déclarait : «  On ne peut pas être féminine, féministe et avoir du succès. Je veux être une putain de féministe et porter un col claudine. Et alors? ».

Mark Ruffalo

10) Mark Ruffalo

Qui a dit que les hommes n’étaient pas féministes ? On ne cesse de le répéter chez les Martiennes, l’homme est l’avenir du féminisme. Mark Ruffalo aussi d’une certaine façon. Et c’est sur son blog qu’on retrouve un billet engagé pour répondre à une vague antiféministe sur les réseaux sociaux qui consistait à dire : « Je ne suis pas féministe ». L’acteur refuse de réexpliquer le féminisme, car il n’est pas  le « babysitter féministe», mais explique pourquoi insulter cette cause, c’est insulter les femmes et les droits chèrement acquis. L’acteur a aussi pris position pour l’avortement, menacé et rendu très difficile d’accès aux États-Unis dans de nombreux États, révélant que sa mère avait dû y recourir alors que c’était encore illégal. « Je suis un homme, je pourrais dire que cela ne me regarde absolument pas. Sauf que j’ai deux filles, et que ma mère a été obligée de se faire avorter illégalement dans un État où l’avortement était interdit lorsqu’elle était jeune. Ça lui a coûté 600 dollars. Elle a vécu sa vie de mère qui avait décidé quand elle aurait des enfants, et de femme gagnant sa vie si elle le souhaitait. Je veux que mes filles aient la même liberté », a-t-il raconté.

Ellen_Page_at_TIFF_2009_cropped

11) Ellen Page

En juillet 2013, Ellen Page n’a pas peur de faire son coming out féministe. Dans le Gardian, elle explique : «Je ne sais pas pourquoi les gens sont tellement réticents à dire qu’ils sont féministes. Peut-être que certaines femmes s’en fichent, tout simplement. Mais y a-t-il une plus claire manifestation que nous vivons toujours dans un monde patriarcal que le fait que le mot féminisme est un gros mot?», avant d’ajouter: «On associe toujours le féminisme à un mouvement radical –tant mieux. Je ne suis pas en désaccord avec beaucoup de ce que les féministes radicales disaient [dans les années 1970].» Des déclarations originales quand on connait les caricatures des féministes des années 70.

Natalie_Portman_September_2010

12) Natalie Portman

Jane Foster, une scientifique dont tombe amoureux le héros Thor, n’est pas au premier abord le personnage le plus intéressant joué par Nathalie Portman. Tout d’abord, les films autour du héros au marteau ne sont pas les meilleurs de la série Marvel. Ensuite, on a reproché le peu d’intérêt de ce second rôle, Jane, juste là pour conquérir le cœur du superhéros niais. Mais pas question pour Nathalie Portman de laisser cette interprétation s’imposer. Sa vision du rôle et du féminisme est tout autre. L’actrice, diplômée d’Harvard, propose une relecture intéressante du blockbuster américain dans une interview du ELLE UK en 2013. « Je veux que chaque version de femme ou d’homme soit possible. Je veux qu’ hommes et femmes puissent être des parents à plein temps, puissent travailler à plein temps, ou être une combinaison des deux. Je veux qu’ils puissent être tous les deux capable de faire ce qu’ils veulent sexuellement, sans être insultés. Je veux qu’ils puissent s’autoriser à être faibles, forts, tristes… humains en fait. L’erreur d’Hollywood est de croire que si on fait une histoire « féministe », la femme donne une branlée et gagne. Ce n’est pas féministe, c’est macho. Un film sur une femme faible et vulnérable peut être féministe si on montre une vraie personne pour qui on peut éprouver de l’empathie. »

Ces stars qui sont féministes et vous ne le saviez (peut-être) pas! Partie 1

Charlotte Lazimi

2 Réponses to “Ces stars sont féministes et vous ne le saviez (peut-être) pas! Partie 2”

  1. gentlemanw juin 17, 2015 à 12:55 #

    Etre féministe avec l’envie ou pas de le dire, de le proclamer ? C’est une première question quand les médias parfois tronquent les réponses.

    Mais aussi, si l’objectif des libertés féminines passent par le féminisme, peut-être ont-elle peur de cet amalgame avec certaines lignes radicales du MLF, de certaines prises de positions trop fortes, de certains messages trop execssifs. Nos actrices préfèrent la modération, et celle-ci n’est incarnée par aucune leader féministe en France. Peut-être un manque de repère ?

  2. Lolo juin 17, 2015 à 5:05 #

    C’est un problèmes en soi que des actrices puissent avoir « peur » de s’autoproclamer pour l’égalité entre les personnes. Verrait-on un Gérard Depardieu ou un Frand Dubosc avoir « peur » de se déclarer antiracistes? Il n’y a rien d’excessif , de « trop » fort ou « trop »radical dans des prises de positions qui exigent simplement la remise en question des inégalités. Le problème est là: quand correspondre à l’image de douceur et de modération requise compte plus que la lutte pour l’égalité des droits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :