Et si Game Of Thrones devenait ENFIN vraiment féministe

22 Juin
crédits: HBO

crédits: HBO

« Game of Thrones a-t-il résolu son problème avec les femmes ? » s’est demandé il y a quelques semaines le magazine américain Vulture. Cette question n’est pas anodine. Il y a trois ans, nous nous sommes déjà interrogées sur le féminisme et le sexisme de cette série médiévale. En dépit de la présence de personnages principaux féminins forts, le constat était sans appel. Toutes les héroïnes étaient violées ou violentées. Surtout, elle se définissaient  et étaient définies d’abord  comme « des mères »,  des amoureuses, ou les deux.  Assiste-t-on au retour en force d’une série ENFIN féministe ? Pas sûr. [Attention spoilers]

Le viol et la vente des femmes demeurent omniprésents dans la série. Pas un épisode sans qu’on y fasse référence ou qu’y on assiste. Certes, Daenerys Targaryen, Cersei Lannister, Sansa et Arya Stark, Melisandre, Yara  Greyjoy, Margaery Tyrell, ou Brienne de Tarth opèrent un vrai volte-face. Car elles étaient en très mauvaise posture jusqu’à présent. D’un côté Daenerys a échappé cette saison à des viols collectifs et a survécu à l’enlèvement des Dothrakis (Elle a subi au début de son mariage forcé des viols conjugaux). De l’autre, Cersei Lannister a survécu à son interminable humiliation publique nue, sous les crachats et les cris de la foule. Sans oublier Arya Stark d’abord aveugle, puis sévèrement battue et poignardée, ou Sansa Stark, mutilée et violée par son sadique époux. Les femmes de Got reviennent de loin. Et elles ne sont pas les seules à souffrir dans cet univers sanguinaire impitoyable. Jon Snow est revenu parmi les vivants, après un assassinat collectif. Jaimie Lannister a assisté impuissant au meurtre de sa fille empoisonnée, Theon Greyjoy a été torturé et castré pendant des jours. L’idée n’est pas de contester les difficultés qu’affrontent les personnages notamment masculins, mais de s’interroger sur les situations dans lesquelles ils se trouvent ?

Car jusqu’à présent, Game of Thrones n’était ni avare en scènes de sexe inutiles, avec de nombreuses apparitions de jeunes femmes nues ou en scènes de viols. La cerise sur le gâteau : deux viols emblématiques, car ils n’apparaissent pas dans les livres de George R.R. Martin comme celui de Sansa Stark par Bolton Ramsay le soir de leur nuit de noces devant son ami d’enfance Theon Greyjoy, ou comme Cersei Lannister sur la tombe de son fils par son frère Jamie. Ces ajouts des scénaristes avaient d’ailleurs scandalisé les fans.

Pour ce dernier épisode, les héroïnes s’allient et prennent en main leur destin. C’est rafraîchissant. Yara Greyjoy s’allie à Daenerys Targaryen, avec qui elle a beaucoup en commun, un destin de reine et un père fou. Sansa Stark, à défaut de combattre, conseille son frère, défie Ramsay Bolton, et assiste imperturbable à sa mort, dévoré par ses chiens affamés depuis des jours. Peut-on pour autant dire, comme l’écrivait les Inrocks, que « les femmes ont pris le pouvoir » ? Pas sûr, tant l’ADN de la série semble reposer sur la violence et le viol ou sa menace à l’égard des femmes. Dans la société dépeinte, les femmes sont très majoritairement silencieuses condamnées à endurer les pires sévices. Certes, des personnages sont en lice pour se disputer le trône de fer. Mais cela ne change pas le sort des femmes. La preuve Yara Greyjoy fait aussi partie de ceux qui profitent des bordels, si caractéristiques de GOT. La série progresse peut-être. Mais on est encore loin du compte. Depuis l’alliance Daenerys Targaryen/ Yara Greyjoy, des femmes fortes s’allient, jusqu’à présent elles s’opposaient comme Margaery Tyrell et Cersei Lannister. Mais c’est encore trop  exceptionnel pour être durable. Si une femme remporte le trône de fer, peut-être qu’on concédera un peu de féminisme à la série. En attendant, tout est encore possible.

Charlotte Lazimi

Publicités

5 Réponses to “Et si Game Of Thrones devenait ENFIN vraiment féministe”

  1. Marie - Yolda Chemin Faisant juin 22, 2016 à 6:56 #

    on ne regarde peut-être pas la même série mais c’est bien pire que ce que vous dites: toutes les femmes obtiennent des prérogatives soit parce qu’elles sont des divinités, donc ce ne sont plus des femmes, (voir la blonde avec ses dragons qui commence à avoir un tantinet de pouvoir au moment où elle devient divinité avec des attributs surnaturels, résistance au feu …etc) soit physiquement elles ressemblent à des hommes, fait qui est accentué dans les dialogues. Arya Stark dit et répète qu’elle n’obtiendrait rien si elle ne ressemblait pas à un garçon puis un jeune homme; Bienne de Torth à qui Jaime Lannister va expliquer en détails loin d’être savoureux qu’elle ressemble à un homme et que personne ne veut la baiser (fuck en anglais) ; Yara Greyjoy qui n’est pas la plus féminine et dont son père disait qu’elle était comme UN capitaine, un meneur d’hommes. Et je ne vais pas me vautrer dans le destin des pauvres filles qui n’osent rien dire dans la série…..

  2. Joana juin 22, 2016 à 9:23 #

    On peut résumer rapidement toute cette analyse: dans quasiment tous les épisodes quasiment tous les hommes se vantent de la taille de leur bite…

  3. porquépique juillet 2, 2016 à 12:32 #

    ??
    Et si les structures masculinistes devenaient féministes/et si tout le monde se réappropriait les structures qui sont celles du viriarcat ? peut-être faudrait-il que nous retrouvions un peu de critique sociale, et que nous nous posions la question si un monde d’argent, de guerre, de valorisations, de concurrences, de hiérarchies toujours renaissantes et autojustifiées, est à récupérer ? Non, je ne pense que l’avenir du féminisme soit de s’intégrer aux formes sociales et fantasmatiques masculines. Evidemment, une websérie, c’est si on veut anecdotique. Mais que nous ne pensions pas tout bêtement à bâtir un monde sans ce genre d’idéaux et d’images et quelque part un problème. Le féminisme, et ce, je souligne, pas d’un point de vue essentialiste, parce que le sexe est probablement un rapport social, pas une nature, ne devrait pas avoir pour but que « tout le monde soit des hommes » – le charmant monde que ce serait, vraiment !

  4. Ancalagon Lenoir juillet 11, 2016 à 8:15 #

    Très très fatigant ce genre d’article… J’aimerais bien que les féministes prennent en compte une chose : il n’y aura JAMAIS de féminisme intégral dans GOT. Et c’est comme ça.

    Réfléchissez y deux secondes : le féminisme c’est en gros vouloir l’égalité entre hommes et femmes. Sauf que pour qu’il y ait égalité entre les sexes, il faut égalité entre les individus. Et c’est là que je dis « ALLO » ! L’univers de GOT est un univers qui repose précisément sur l’INEGALITE entre les individus ! EH OUI !

    Ainsi, les « féministes » qui ont un orgasme dés qu’une femme prend le pouvoir sont vraiment à côté de la plaque : ce n’est pas en tant que femme féministe que ladite femelle prend le pouvoir, mais en tant qu’individu membre de la NOBLESSE !

    On ne peut pas comparer Daenerys, Cerseï, Margery avec toutes les autres femmes, puisque de par leur naissance, les premières auront toujours plus de pouvoir que les secondes. D’ailleurs elles auront toujours plus de pouvoir que n’importe quel homme de naissance inférieure.

    Eh oui, Quand Dany fait cramer ses rivaux politiques ce N’EST PAS du féminisme, c’est une reine qui fait cramer des opposants RIEN DE PLUS. Quand Cerseï fait pêter le septuaire de Baelor, ce N’EST PAS du féminisme, c’est une dictatrice qui fait ses purges staliniennes. Quand les Aspics des sables prennent le pouvoir, ce N’EST PAS du féminisme ce sont une bande de gamines en colère qui sont prêtes à sacrifier des milliers de grouillots pour venger leur seigneur de père.

    Par conséquent, « la femme » dans GOT ça N’EXISTE PAS, et il n’y aura jamais de féminisme dans la série, même si comme je le pense, Sansa finira sur le trône de Fer. Et vous savez quoi ? Je vois pas en quoi ça serait grave.

  5. linda décembre 16, 2016 à 11:07 #

    Merci Ancalagon Lenoir pour le mansplanning.
    et surtout merci Charlotte pour ton article.
    A mon avis GOT n’est pas féministe. Je pense que la série va conduire les personnages à une sorte de régime matriarcale. Et le féminisme n’est pas le matriarcat, même si les machistes font toujours semblant de le croire.
    Pour GOT, comme on l’observe dans la saison 6, les différents royaumes sont désormais aux mains des femmes. On remarque que dans la saison 6 il y a beaucoup moins de scènes de sexe, ce qui personnellement me va très bien. Mais ca dit aussi que les femmes n’ont pas de sexualité ou que la sexualité vu d’un point de vue féminin est censuré par la série.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :