Tag Archives: viol

Cantat, Gauguin, une célébration indécente

11 Oct

Capture d_écran 2017-10-11 à 09.47.14

Ce n’est pas une première pour les Inrocks. Cela devient même une habitude. Une fois tous les 4 ans, depuis les 10 ans de la mort de la comédienne Marie Trintignant, tuée sous les coups de son compagnon Bertrant Cantat en 2003, l’hebdomadaire le met en couverture. L’objectif est toujours mercantile : faire la promotion de « l’artiste », comme s’il était dissociable de l’homme.

Lire la suite

Publicités

Trump vs droits des femmes: et maintenant ?

16 Nov
cc

cc

Depuis l’élection de Donald Trump, comment lorsqu’on est féministe ne pas être saisi(e) d’un profond découragement ? Est-ce un ultime bond en arrière pour les droits des femmes ? Est-ce le début d’une ère où les avancées seraient définitivement terminées ? À quoi bon désormais se battre contre la culture du viol, l’objectivisation des femmes, le sexisme, les violences faites aux femmes, les inégalités, lorsque le président de la première puissance mondiale participe sans complexe au mouvement inverse ?

Lire la suite

Féminisme: Sélection de films et de livres, à lire ou à voir (ou pas) (partie 2)

18 Août

Muchloved2

Nous lançons une série d’été sur des oeuvres féministes (ou pas) que nous vous aecommandons ou que nous vous déconseillons. À voir, revoir, ou à éviter. Cette semaine: un livre. Quelques mois après le décès de Benoîte Groult, intellectuelle, écrivaine, et grande figure française du féminisme, nous vous recommandons le roman graphique de Catel. Une bonne introduction avant de dévorer les romans et le magnifique pamphlet, malheureusement toujours d’actualité Ainsi soit-elle. Notre seconde recommandation est un long-métrage sur l’enfer des prostituées au Maroc. Son réalisateur Nabil Ayouch raconte la vie quotidienne de prostituées de luxe.

Lire la suite

Jessica Valenti, Lena Dunham, pourquoi les féministes doivent rester sur les réseaux sociaux

8 Août

crédits: ccL’annonce date de juillet dernier, Jessica Valenti, célèbre blogueuse féministe outre-Atlantique annonçait sur Twitter qu’elle quittait les réseaux sociaux. En cause : une énième menace de viol concernant sa fille de cinq ans. Toute sa carrière, cette éditorialiste du Guardian n’a cessé de recevoir des insultes. Il s’agit d’un ças de cyber-harcélement à l’encontre de cette porte-paroles de sa génération. Un cas à part ? Pas vraiment, elle est loin d’être la seule féministe ou femme célèbre à prendre cette décision. Ce phénomène a pourtant des conséquences regrettables. Lire la suite

Et si Game Of Thrones devenait ENFIN vraiment féministe

22 Juin
crédits: HBO

crédits: HBO

« Game of Thrones a-t-il résolu son problème avec les femmes ? » s’est demandé il y a quelques semaines le magazine américain Vulture. Cette question n’est pas anodine. Il y a trois ans, nous nous sommes déjà interrogées sur le féminisme et le sexisme de cette série médiévale. En dépit de la présence de personnages principaux féminins forts, le constat était sans appel. Toutes les héroïnes étaient violées ou violentées. Surtout, elle se définissaient  et étaient définies d’abord  comme « des mères »,  des amoureuses, ou les deux.  Assiste-t-on au retour en force d’une série ENFIN féministe ? Pas sûr. [Attention spoilers] Lire la suite

Valérie Pécresse, une masculiniste qui s’ignore?

1 Mar
crédits: Youtube(Capture d'écran)

crédits: Youtube (Capture d’écran)

Même si elle prétend le contraire, Valérie Pécresse n’est pas « viscéralement féministe ». Loin s’en faut. La présidente de la région Ile-de- France le prouve une nouvelle fois. Elle a en effet alloué 2000 euros de sa réserve parlementaire à l’association masculiniste SOS Papa,  a révélé lundi Alexandre Sulzer, journaliste à L’Express. Rappelons que les députés disposent de 130 000 euros de subventions,  dont ils décident librement de la répartition. Soutenir une association masculiniste pour Valérie Pécresse: Acte manqué ou fait exprès?

Lire la suite

Pourquoi la justice ne protège-t-elle pas les femmes ?

23 Fév

misogyny

Cette semaine, deux affaires judiciaires ont défrayé la chronique. La première se déroule en France. La seconde aux Etats-Unis. Si elles sont au premier abord très différentes, elles rappellent que la justice n’est pas (toujours) du côté des femmes. Et cela nous inquiète. Lire la suite